BFM Business

Coronavirus: le groupement Les Mousquetaires a avancé 500.000 masques aux entrepôts Leclerc

Michel-Edouard Leclerc

Michel-Edouard Leclerc - ERIC PIERMONT / AFP

500.000 masques ont été avancés par le groupement des Mousquetaires aux entrepôts Leclerc qui en étaient dépourvus. Michel-Edouard Leclerc promet de "renvoyer l'ascenseur".

Michel-Edouard Leclerc l’assure: les entreprises "très concurrentes" de la grande distribution peuvent "devenir solidaires face à un ennemi commun", le coronavirus en l’occurence. En témoigne ce geste du groupement des Mousquetaires qui illustre "de manière très concrète cet esprit d’entraide", explique le PDG de Leclerc sur son blog

Retour en arrière. Début mars, Emmanuel Macron annonçait la réquisition des masques par l'Etat, obligeant les enseignes de la grande distribution, comme les autres entreprises, à se séparer de leurs réserves. "Personne n’en a discuté la priorité pour le personnel soignant", affirme Michel-Edouard Leclerc. Quelques jours plus tard, le 20 mars, le gouvernement change son fusil d'épaule et autorise finalement la grande distribution à se réapprovisionner. "Patatras, au même moment les E.Leclerc se faisaient tarir leur source avec un délai à combler avant que n’arrivent les 11 millions de masques commandés", se rappelle le PDG de l'enseigne.

C’est dans ces conditions que le groupement des Mousquetaires a décidé d’avancer "quelques 500.000 masques qui viennent d’arriver dans les entrepôts E.Leclerc", indique encore Michel-Edouard Leclerc, promettant que "les E.Leclerc renverront l’ascenseur les jours prochains". 

"Alliés contre le coronavirus"

"J’ai apprécié: la proposition et la réalisation rapide. Comme quoi, des groupements hyper indépendants, très compétiteurs sur le terrain savent encore s’allier pour faire front commun. Une belle histoire", poursuit Michel-Edouard Leclerc qui se félicite de la "solidarité des indépendants". 

Selon lui, "c'est parce que leur histoire, leur philosophie et l’ADN de leurs dirigeants multiplient les points communs qu’Intermarché et les E.Leclerc se retrouvent cette semaine alliés contre le Coronavirus".

Paul Louis