BFM Business

Club Med: recours contre l'OPA d'Axa PE et de Fosun

L'OPA sur le Club Med est retardée par un recours

L'OPA sur le Club Med est retardée par un recours - -

Un fonds d'investissement qui possède 1% du capital du Club Med a déposé un recours, ce mercredi 24 juillet ,contre l'OPA d'Axa PE et de Fosun. Il considère le prix de l'offre insuffisant.

"Il est normal dans un processus d'offre d'émettre des questions et des critiques. Mais un recours, je ne le comprendrais pas". C'est ce que déclare Henri Giscard d'Estaing, le PDG du Club Med, dans une interview au Figaro, ce 24 juillet. Un fonds d'investissement détenant 1% du capital du voyagiste a pourtant déposé un recours, ce même mercredi, contre l'OPA visant le groupe.

"Le recours est effectif. Une demande de sursis à exécution de la décision a également été formée" et celle-ci devrait être examinée le 19 août, a indiqué maître Vincent Visconti, l'avocat du fonds actionnaire.

L'offre de reprise par la société d'investissements Axa Private equity et le conglomérat chinois Fosun avait pourtant obtenu un accord unanime du conseil d'administration du Club Med. Et l'Autorité des marchés financiers (AMF) a, elle aussi, validé le deal lundi dernier.

Délai "très préjudiciables aux actionnaires"

Mais certains actionnaires minoritaires considéraient l'offre de 17,50 euros par action insuffisante. Maître Vincent Visconti avait d'ailleurs prévenu lundi, après l'annonce de l'AMF, qu'il comptait "déposer un recours devant la cour d'appel de Paris dans les prochains jours pour contester la conformité de l'offre".

Comme le craignait le patron du Club Med, le dépôt de ce recours va retarder la clôture de l'OPA, initialement prévue le 30 août. Un délai qu'Henri Giscard d'Estaing considère comme "très préjudiciable", en particulier pour les actionnaires, privés "de la possibilité de bénéficier de la liquidité et de la prime d'OPA". Préjudiciable aussi pour "la société, qui a justement besoin de stabilité", ajoutait-il.

Nina Godart