BFM Business

Club Med tient le cap

Club Med voit son activité progresser dans un contexte difficile

Club Med voit son activité progresser dans un contexte difficile - -

L’opérateur français termine l’année dans le vert, avec un bénéfice de 2 millions d’euros. Néanmoins, il prévient que l’année 2013 sera difficile.

Malgré des difficultés, Club Med termine l’année 2012 la tête haute. L’opérateur français vient de publier, ce vendredi 7 novembre, un bénéfice net stable de 2 millions d'euros pour l’année.

Le chiffre d'affaires ressort en hausse de 2,6% à 1,46 milliard d'euros. Le résultat opérationnel courant Villages (ROC Villages), indicateur de la rentabilité des villages, a légèrement progressé (+1% à 62 millions d'euros).

Le second semestre a été moins brillant que le premier mais le Club Méditerranée estime toutefois avoir réalisé "des progrès" en 2012, et souhaite en "faire bénéficier ses actionnaires".

Ce qui "pourrait prendre la forme de rachats d'actions en vue de leur annulation".

"En 2012, le Club Méditerranée enregistre une croissance de son activité alors que la dégradation des marchés touristiques en Europe s'est accélérée au cours de l'été. Grâce à la force de son positionnement sur le haut de gamme, le groupe a préservé sa rentabilité et confirme ainsi la solidité de son business model", a estimé le PDG Henri Giscard d'Estaing.

Club Med revoit à la baisse ses capacités pour l'hiver

Néanmoins, ces bonnes nouvelles sont à nuancer. Le groupe a, en effet, prévenu qu'en raison d'un manque de "visibilité" sur la situation en Europe, il ne verserait pas de dividende au titre de l'exercice clos fin octobre, alors qu'il avait esquissé une telle perspective en juin.

Le groupe dit développer "une approche prudente pour 2013". Il a revu en baisse de 3,7% ses capacités pour l'hiver, notamment au Maghreb. Et pour l'été 2013, la baisse de capacité sera de 6,2% en Europe-Afrique.

Le groupe renforce son internationalisation

Le groupe compte renforcer son internationalisation, pour avoir fin 2015 "près d'un client sur trois en provenance de pays à fort développement", contre 25% aujourd'hui, et les trois-quarts de ses capacités positionnées en haut de gamme (4 et 5 Tridents), contre les deux-tiers aujourd'hui.

Le Club Med va notamment lancer une nouvelle marque "by Club Med" pour le marché chinois.

Diane Lacaze et AFP