BFM Business

Vinci et Predica intéressés par le rachat des parts de l'Etat dans ADP

BFM Business

L'annonce par le gouvernement de la vente de ses parts dans Aéroports de Paris n'a pas laissé les investisseurs insensibles. Vinci et Predica, la filiale d'assurances du Crédit agricole, sont chacun candidats au rachat d'un bloc de 9,5% du capital d'Aéroports de Paris (ADP) mis en vente par l'Etat, rapporte L'Agefi (article payant), jeudi 27 juin.

Selon le quotidien économique, les offres fermes de rachat doivent être déposées vendredi matin au plus tard et le nom du ou des vainqueurs devrait être dévoilé dans les jours suivants.

L'Agefi souligne que Vinci, déjà actionnaire d'ADP à hauteur de 3,3%, pourrait profiter de cette mise aux enchères pour se renforcer et obtenir un siège au conseil d'administration.

BFMbusiness.com