BFM Business

Un gratte-ciel à Hong Kong vendu 5 milliards de dollars

Cet immeuble de 73 étages a été vendu pour un montant record. Il appartenait au magnat Li Ka-shing.

Un gratte-ciel de Hong Kong appartenant au magnat Li Ka-shing, l'un des hommes les plus riches d'Asie, a été vendu pour un montant record de plus de 5 milliards de dollars, signe que le secteur immobilier de la ville ne montre aucun ralentissement.

La rumeur de la vente de ce gratte-ciel de 73 étages, le cinquième plus haut de la ville, situé dans le centre animé de Hong Kong, a couru pour la première fois le mois dernier. La holding CK Asset Holdings de Li a confirmé, dans un communiqué adressé à la Bourse de Hong Kong, que la vente de sa participation dans ce bâtiment a atteint 40,2 milliards de dollars de Hong Kong (5,15 milliards de dollars ou 4,42 milliards d'euros), un record pour un immeuble de bureaux à Hong Kong, selon l'agence financière Bloomberg.

L'immobilier poursuit sa hausse à Hong Kong

Selon le communiqué, l'acquéreur est C.H.M.T. Peaceful Development Asia Property Limited, enregistré aux îles Vierges britanniques. Ce consortium est une structure mise sur pied spécialement pour procéder à cette acquisition, a précisé CK Assets dans son communiqué. Son principal actionnaire est China Energy Reserve and Chemicals Group, basé en Chine, a indiqué le quotidien chinois South China Morning Post, citant des sources proches de la transaction.

Les prix des immeubles résidentiels et commerciaux à Hong Kong ont été dopés par les flux d'argent en provenance de riches investisseurs et entrepreneurs de Chine continentale.

Le prix de vente de cet immeuble a dépassé celui d'une transaction effectuée en début d'année, qui concernait un centre commercial vendu pour 23,28 milliards de dollars de Hong Kong par le gouvernement à Henderson Land, contrôlé par le richissime homme d'affaires Lee Shau-kee.

D. L. avec AFP