BFM Business

Logement: Duflot se "félicite" des annonces de Valls

Cécile Duflot ne critique pas les adaptations faites par Manuel Valls à sa loi Alur

Cécile Duflot ne critique pas les adaptations faites par Manuel Valls à sa loi Alur - -

Après avoir promis des modifications à la loi Duflot, le Premier ministre annonce ce mercredi une série de mesures destinées à relancer la construction en berne depuis plusieurs années. L'ancienne ministre du Logement se déclare satisfaite.

La faute à la loi Duflot? Manuel Valls ne va pas jusqu'à dire cela. Mais pour relancer la construction de logements neufs, totalement sinistrée depuis des mois, le Premier ministre annonce ce mercredi 25 juin une série de mesures destinées à donner un coup de fouet au secteur. Il les développe dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France.

"Il s'est créé un climat de crainte autour de la loi Alur", lance-t-il. Il ne sagit pas d'un "détricotage mais d'une application réaliste, pragmatique et vigilante" de la loi Duflot précise-t-il en introduction. "Le marché est déprimé. Il n'y a eu que 330.000 mises en chantier en 2013 alors qu'il en aurait fallu 500.000", constate Manuel Valls.

En tout cas, Cécile Duflot ne jette pas d'huile sur le feu, au contraire. "Les mesures prises par Silvia Pinel et annoncées ce matin par Manuel Valls vont dans le bon sens", déclare la députée écologiste dans un communiqué.

Elle ajoute que ces mesures appellent néanmoins à maintenir une vigilance pleine et entière sur le volet social et à renforcer l'effort d'investissement dans le secteur du logement". Cécile Duflot "salue cette volonté de poursuivre la régulation d'un secteur qui en a besoin et je resterai, comme tous les acteurs qui ont oeuvré à cette politique vigilante sur sa mise en oeuvre".

Réduire les normes

Première annonce, le gouvernement envisage de "favoriser l'accession à la propriété en élargissant l'accès au prêt à taux zéro". "Ces prêts seront disponibles auprès des banques en octobre 2014", précise-t-il. Le remboursement commencera au bout de 7 ans et non plus 5 ans.

Par ailleurs, le prèt à taux zero (PTZ), "normalement réservé à l'acquisition d'un logement neuf, sera élargi à l'achat d'un logement ancien dans certains centre-bourgs en zone rurale, sous réserve d'y réaliser des travaux", ajoute Manuel Valls.

Il s'engage également à réduire les normes de construction: "la multiplication des normes décourage et freine la construction". "Cinquante mesures de simplification vont donc être mises en oeuvre dès l'automne".

Incitation fiscale

En revanche, le gouvernement ne veut pas revenir sur l'un des points essentiels et très contesté de la loi Duflot: l'encadrement des loyers. "C'est une mesure sociale importante (...) mais il faut le faire de façon transparente et prévisible". Mais sans donner davantage de détails.

Le gouvernement va aussi mettre en place un nouveau dispositif afin d'encourager fiscalement "les propriétaires qui font l'effort de loger plus longtemps des locataires avec un loyer plafonné". Plus généralement, le gouvernement va " développer l'investissemelnt locatif dans les villes où les loyers sont chers". Mais là aussi, il ne donne pas davantage de détails.

Enfin, la garantie universelle des loyers (GUL), autre mesure forte de la loi Alur, n'est pas officiellement abandonnée. "Le principe est généreux mais il a un coût trop important". Et d'ajouter: "nous travaillons donc à l'ajuster pour qu'elle bénéficie à ceux qui en ont le plus besoin: les jeunes".

|||sondage|||1987

P.C