BFM Business

Immobilier: les prix des loyers baissent enfin dans les grandes villes

A Paris, les prix moyens des loyers ont baissé de 1,3% depuis le début de l'année.

A Paris, les prix moyens des loyers ont baissé de 1,3% depuis le début de l'année. - -

Depuis début 2013, les prix moyens des loyers ont connu une baisse de 1,3% à Paris ou encore de 3% à Rennes, selon l'observatoire Clameur, ce mercredi 22 mai. Une chute qui s'expliquerait par des déménagements moins nombreux.

Après une faible hausse en 2012, de 1,5% en moyenne en France, les prix des loyers s'orientent à la baisse cette année, selon les chiffres de l'observatoire Clameur, ce mercredi 22 mai.

Selon ses constatations, le loyer moyen a baissé depuis début 2013 dans 30% des villes de plus de 146.000 habitants qu'il passe en revue depuis 2000. Et dans 45% de ces villes, il a progressé moins vite que l'inflation (à 0,7%, selon l'Insee).

La baisse est en moyenne de 1,3% à Paris, 2,4% à Nice, et atteint 3% pour Rennes. Au Mans et à Bordeaux, la diminution des prix des loyers se chiffre à respectivement 0,8% et 1,5%.

Des loyers surévalués?

Pour Michel Mouillart, professeur d'économie interrogé sur Europe 1, cette tendance s'explique par une baisse du nombre des déménagements liée à la conjoncture économique. "Le chômage augmente, le pouvoir d'achat diminue, tout cela n'incite pas les familles à déménager".

Il indique ainsi que le nombre de ces déménagements a baissé de 3% depuis la publication du précédent baromètre. "Or, ce sont ceux-ci qui contribuent à la hausse des loyers. Tant que son locataire ne change pas, un propriétaire ne peut augmenter son tarif que dans la limite de l'indice général des loyers, calculé par l'Insee."

Par ailleurs, Clameur constate que la hausse des loyers des nouveaux baux dans le parc privé a ralenti depuis le début de l'année, pour atteindre 0,5% sur un an. Fin mai 2012, la hausse était de 1%.

The Economist, dans une étude du 15 mai dernier, estimait que les prix des loyers en France étaient surévalués de 39% par rapport aux revenus disponibles par personne. A titre de comparaison, le Royaume-Uni se situe à 19%, l'Espagne à 15%.

La ministre du Logement, Cécile Duflot prépare un projet de loi qui doit être présenté en Conseil des ministres avant l'été. L'une des mesures phares de ce projet est l'encadrement des loyers. "Notre loi permettra de faire correspondre, de façon durable, le niveau des loyers avec les revenus des ménages, et de faire baisser les loyers excessivement élevés", expliquait la ministre du Logement, en avril dernier, dans un entretien à Métro.

J.M. avec AFP