BFM Business

Ciment: Lafarge et Holcim annoncent officiellement leur fusion

Lafarge et Holcim devrait créer une nouvelle entité basée en Suisse.

Lafarge et Holcim devrait créer une nouvelle entité basée en Suisse. - -

Les deux cimentiers ont confirmé, ce lundi 7 avril, leur mariage. Ils annoncent également qu'il céderont des actifs pour obtenir le feu vert des différentes autorités de concurrence.

C'est la naissance d'un mastodonte du ciment. Dans un communiqué publié ce lundi 7 avril, le français Lafarge et le suisse Holcim ont, en effet, confirmé leur projet de mariage et la création d'une société commune, qui sera baptisée LafargeHolcim. Il n'y aura "aucune fermeture d'usine" liée cette fusion, affirme Lafarge.

Sans surprise, les deux groupes annoncent que, dans ce but, ils cèderont des actifs pour gagner l'aval des différentes autorités de concurrence.

Les deux sociétés précisent que le siège social de la nouvelle entité sera basée en Suisse et sera à la fois cotée à Paris et Zurich. "Nous ne quittons pas la France", a affirmé Bruno Lafont, le patron de Lafarge.Il a ainsi fait valoir lors d'une conférence de presse que le groupe disposerait de "centrales en France", que son centre de recherche serait basé à Lyon

Les deux groupes espèrent finaliser l'opération au 1er semestre 2015. Lafarge et Holcim s'uniront via une offre publique d'échange réalisée par le groupe suisse sur son homologue français. Les actionnaires de Lafarge se verront proposer d'échanger une action de l'entreprise tricolore contre une action Holcim.

1,4 milliard d'euros de synergies

Bruno Lafont, le patron de Lafarge, deviendra le directeur général de la nouvelle entreprise, tandis que le conseil d'administration sera présidé par Wolfgang Reitzle, un administrateur d'Holcim.

La nouvelle entité créée pèsera pour un total de 32 milliards de chiffre d'affaires et sera présente dans 90 pays.

Elle devrait, selon les deux groupes, être capable de dégager 1,4 milliard d'euros de synergies en année pleine, au bout de trois ans, dont un tiers atteint dès la première année.

Complémentarité géographique

Cette alliance doit permettre aux deux entreprises de mieux faire face au prix de l'énergie et à une demande qui n'a pas retrouvé ses niveaux d'avant la crise économique mondiale de 2008.

Les deux groupes tireraient aussi profit de complémentarités géographiques. Lafarge, société du CAC 40 la plus exposée aux pays émergents, y réalise 60% de son chiffre d'affaires. Il dispose notamment d'une forte présence en Afrique et au Moyen-Orient.

De l'autre côté, l'Amérique latine et l'Asie-Pacifique comptent pour environ 65% des ventes de ciment de Holcim, qui réalise 80% de ses ventes de granulats en Europe et en Amérique du Nord.

J.M. avec agences