BFM Business

Champs-Elysées : Volkswagen pourrait racheter les locaux de Virgin

Le bâtiment de Virgin sur les Champs-Elysées pourrait devenir celui de Volkswagen

Le bâtiment de Virgin sur les Champs-Elysées pourrait devenir celui de Volkswagen - -

Le Virgin Megastore devrait abandonner les locaux qu’il occupe sur l’avenue parisienne. Volkswagen est sur les rangs pour les lui reprendre, et y implanter une vitrine de toutes ses marques.

Virgin s’apprête à quitter la plus belle avenue du monde. Un comité d'entreprise a lieu ce 19 décembre, avec à l’ordre du jour la résiliation à l'amiable du bail du célèbre magasin situé au 52/56 avenue des Champs-Elysées à Paris. L’emplacement ne restera pas vide très longtemps. Un groupe automobile devrait rapidement investir le bâtiment.

Tous les constructeurs ont leur vitrine sur les Champs

Ce n'est un secret pour personne, Volkswagen cherchait à s’installer sur les Champs-Elysées. Et la surface laissé vacante par Virgin pourrait faire les affaires du groupe allemand. L'immeuble permettrait de regrouper au même endroit les différentes marques du groupe. Comme Volkswagen, donc, mais aussi Seat, Skoda et Audi, ou encore Lamborghini, Bentley et Porsche.

Une occasion pour le groupe VW de corriger une anomalie, et de rejoindre Toyota, Mercedes ou encore Renault. Toutes les marques généralistes y disposent d'une vitrine. Avec plus de 300 000 passants par jour, les Champs-Elysées sont en effet un véritable vecteur de communication.

Reste quand même plusieurs détails à régler. Le groupe Volkswagen va devoir négocier avec Virgin le rachat du bail commercial. Il faudra ensuite trouver un accord avec le Qatar, propriétaire de l'immeuble et accessoirement actionnaire minoritaire de Volkswagen. Restera ensuite à réaliser d'important travaux pour faire du 52/56 avenue des Champs-Elysées un temple à la gloire du numéro un européen de l'automobile.

Mathieu Sevin