BFM Business

Ce promoteur lance l'achat sur plan "satisfait ou remboursé"

Le promoteur immobilier lance une offre inédite sur le marché immobilier neuf.

Le promoteur immobilier lance une offre inédite sur le marché immobilier neuf. - Roxim

Le promoteur immobilier Roxim lance une offre inédite "satisfait ou remboursé" qui permet à ses clients mécontents d'exiger la totalité de la somme qu’ils ont déboursée pour l’acquisition du bien. Mais seules certaines catégories d'emprunteurs pourront en bénéficier.

Les taux de crédit immobilier ont beau rester attractifs, bon nombre de locataires se montrent encore réticents à l’idée d’acheter un logement neuf uniquement sur plan, dans lequel il n'est pas facile de se projeter. Un tel projet soulève également quelques interrogations: la réalisation du bien sera-t-elle conforme à leurs attentes? Le programme sera-t-il livré dans les délais prévus?

Pour rassurer ces futurs propriétaires, le promoteur immobilier Roxim a eu l’idée de lancer une offre "Satisfait ou remboursé" sur des programmes commercialisés en l’état futur d’achèvement (Vefa). Concrètement, le groupe montpelliérain propose aux acheteurs qui ne seront pas satisfaits de la prestation de l’enseigne d’exiger -à tout moment avant la remise des clés- sans aucune justification le remboursement de la totalité de la somme qu’ils auront déboursée pour l’acquisition du bien, à l’exclusion de tous les autres frais.

Une offre destinée à certains primo-accédants

Ces frais comprennent notamment les droits de mutation, injustement appelés "frais de notaire", qui représentent environ 3% du prix d'achat d'une maison ou d'un appartement neufs, soit 3 à 4 points de moins que dans l'ancien. Un montant non négligeable que les clients mécontents ne pourront pas récupérer. "Attention aussi aux frais de remboursement anticipé que la banque est susceptible de facturer pour le crédit immobilier principal", prévient Marc Pigeon, le PDG de la société familiale. De son côté, l'entreprise proposera à ses clients insatisfaits de racheter leur bien qui sera revendu, loué ou conservé pendant 5 ans maximum.

Cette offre ne s'adresse cependant pas à tout le monde....

Cliquez ici pour lire la suite

Julien Mouret