BFM Business

A Londres, le "cornichon" de la City a été vendu

La tour "Gherkin" surplombe Londres du haut de ses 41 étages.

La tour "Gherkin" surplombe Londres du haut de ses 41 étages. - Leon Neal - AFP

Safra Group, contrôlé par la famille du banquier brésilien Joseph Safra, a annoncé lundi avoir acquis le célèbre gratte-ciel londonien. La transaction s'élèverait à 726 millions de livres.

Le "cornichon" a trouvé preneur. Safra Group, contrôlé par la famille du banquier brésilien Joseph Safra, a en effet annoncé lundi 10 novembre le rachat du gratte-ciel "The Gherkin", l'un des immeubles emblématiques du quartier financier de la City à Londres.

Immeuble de bureaux en forme d'ogive, "The Gherkin" ("le cornichon" en anglais) a été mis sur le marché fin juillet pour environ 650 millions de livres (820 millions d'euros) à la suite du placement sous administration judiciaire de son propriétaire, la société allemande IVG Immobilien.

Les termes de l'accord négocié entre Safra Group et la société immobilière Deloitte Real Estate n'ont pas été communiqués. Mais selon le Financial Times, qui cite des sources proches du dossier, la vente s'est opérée à hauteur de 726 millions de livres, soit environ 927 millions d'euros.

47.000 m² de bureaux

Dessiné par l'architecte britannique Norman Foster, "The Gherkin", qui est officiellement appelé 30 St Mary Axe, a ouvert en 2004. L'immeuble fait 180 mètres de haut, compte 41 étages, près de 47.000 m2 de bureaux et abrite un restaurant ainsi qu'un bar. Il est apparu dans plusieurs films, notamment "Harry Potter et le Prince de sang-mêlé" et "Match Point" de Woody Allen.

"En seulement dix ans, cet immeuble est devenu un lieu emblématique de Londres et s'est distingué des autres sur le marché, avec un excellent potentiel de croissance", a indiqué Safra Group dans un communiqué.

"Nous voulons rendre l'immeuble encore plus attirant grâce à une gestion active qui amènera des améliorations et profitera aux locataires", a ajouté le groupe qui dit gérer pour plus de 200 milliards de dollars d'actifs dans le monde.

Y.D. avec AFP