BFM Business

Bernard Arnault (LVMH) : "Un groupe comme le nôtre se renforce quand il traverse une crise"

Sacré Manager de la décennie lors des BFM Awards ce lundi, Bernard Arnault est revenu sur la manière dont LVMH traverse la crise sanitaire et économique.

Valorisé quelque 240 milliards d’euros, une capitalisation boursière proche de son record historique, le groupe LVMH passe la crise sanitaire et économique mieux que nombre de ses concurrents. Pour Bernard Arnault, PDG du leader mondial du luxe, c'est notamment grâce à sa présence dans 70 pays et sa puissance économique, comme il l'explique ce mardi dans Good Morning Business .

Je ne veux pas avoir l’air prétentieux, mais il est vrai qu’un groupe comme le nôtre se renforce quand il traverse une crise parce que sa présence économique lui permet de traverser ces moments difficiles mieux que d’autres. Relativement à certains concurrents, en comparatif, nous sortons plutôt renforcés, explique Bernard Arnault, lauréat ce lundi du Grand Prix de Manager de la décennie lors des BFM Awards. Par exemple, la force du groupe lui permet dans ces périodes de continuer la communication, chose que les entreprises de taille plus modeste ont plus de mal à faire. Donc les parts de marché de notre groupe ont tendance à s’améliorer".

Le groupe profite notamment de son positionnement géographique, de la Chine aux Etats-Unis.

Depuis maintenant très longtemps nous avons eu comme stratégie de couvrir l’ensemble de la planète avec nos implantations, nos boutiques et nos différentes filiales. Donc il est vrai que quand une partie du monde va moins bien, c’est le cas de l’Europe, il n’y a plus de visiteurs, les aéroports sont arrêtés, l’Europe est la zone du monde la plus délicate et sinistrée, mais au même moment, la Chine est repartie d’une manière étonnante, le Japon s’en sort pas mal […], les Etats-Unis sont dans une situation sanitaire préoccupante mais au niveau économique, on ne sait pas ce que va faire le nouveau président, mais pour l’instant ça a l’air de fonctionner. Donc une répartition géographique qui nous est favorable à l’heure actuelle", résume Bernard Arnault.
Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto