BFM Business

Scandale du Libor: Bruxelles offre l'immunité à UBS

L'UBS est récompensée pour avoir coopérée avec les autorités européennes.

L'UBS est récompensée pour avoir coopérée avec les autorités européennes. - -

La banque suisse aurait conclu, selon le Wall Street Journal de vendredi 22 novembre, un accord avec l'Union européenne qui lui garantit une immunité dans l'affaire du Libor. L'établissement ne paiera aucune pénalité supplémentaire.

Le repenti récompensé. Selon le Wall Street Journal de ce vendredi 22 novembre, l'UBS aurait conclu un accord avec les autorités européennes dans le cadre du scandale du Libor.

Concrètement, la banque suisse aurait obtenu une immunité totale, lui assurant de ne payer aucune pénalité. Selon le quotidien économique, l'UBS serait ainsi récompensée pour avoir collaboré avec les enquêteurs et avoir donné des informations très précises sur les autres établissements.

UBS arrête les frais

"Ce résultat des plus ironiques provient d'une loi européenne qui garantit l'immunité des dénonciateurs dans des affaires de cartel", commente le Wall Street Journal.

Le journal précise que les dirigeants de l'UBS ont contacté le commissaire européen à la concurrence, Joaquin Almunia, pour coopérer une fois avoir pris conscience de l'ampleur du scandale qui secouait leur établissement.

La banque suisse arrête donc les frais après avoir déjà essuyé une amende record de 1,1 milliard d'euros, dans le cadre d'une procédure propre à la Finma, le gendarme suisse des marchés financiers.

J.M.