BFM Business

Lourde perte pour Deutsche Bank en 2016

Deutsche Bank a annoncé que ses provisions pour litiges s'élevaient à 7,6 milliards d'euros fin 2016.

Deutsche Bank a annoncé que ses provisions pour litiges s'élevaient à 7,6 milliards d'euros fin 2016. - Daniel Roland - AFP

La banque allemande, notamment plombée par des amendes et une baisse de ses revenus, a fait état ce jeudi d'une perte nette de 1,4 milliard d'euros en 2016.

Le géant bancaire allemand Deutsche Bank a annoncé jeudi une perte nette de 1,4 milliard d'euros en 2016, nettement plus élevée qu'attendu, sur fond de nouvelles amendes, de baisses des revenus et de coûts de restructuration. Le tout après avoir essuyé une perte d'environ 7 milliards en 2015.

Le chiffre d'affaires s'affiche quant à lui en baisse de 10%, à environ 30 milliards d'euros, tandis que le résultat avant impôt marque une perte de 810 millions d'euros.

Amendes salées

L'an dernier, le groupe a écopé de plusieurs amendes qui ont lourdement grevé ses performances. Comme la plupart de ses rivaux, Deutsche Bank doit par ailleurs composer avec un environnement de taux très bas, qui compliquent sa tâche de faire fructifier l'argent, et avec un durcissement de la réglementation bancaire.

En parallèle, le groupe mène une très lourde restructuration qui pèse sur ses comptes.

Sur le seul quatrième trimestre 2016, la perte nette du groupe s'élève à 1,9 milliard d'euros, du fait notamment d'une très lourde amende pour solder une enquête aux États-Unis concernant le rôle de la banque dans la crise des subprimes. Ce litige et plusieurs autres de moindre ampleur ont occasionné un effet négatif de 1,6 milliard d'euros sur les trois derniers mois de l'année, détaille la banque.

Y.D. avec AFP