BFM Business

Le Français Jean-Pierre Mustier pour reprendre en main HSBC?

ANDREAS SOLARO / AFP

ANDREAS SOLARO / AFP - -

Selon Bloomberg, le patron de la banque italienne UniCredit serait en discussion avec le groupe bancaire britannique en difficulté pour la place de directeur général. Reste que rien n'est acté.

Jean-Pierre Mustier pour relancer le géant bancaire HSBC? Selon les informations de Bloomberg, l'actuel patron de la banque italienne Unicredit serait un des principaux candidats à la succession de Noel Quinn, le CEO par intérim de HSBC. Le banquier serait ainsi en discussion pour devenir directeur général d'un groupe en grande difficulté.

Pour le moment, rien ne serait fixé. Même Noel Quinn lui-même serait une des options sur la table. Ce dernier avait remplacé en août dernier John Flint, démissionnaire au bout de deux ans de mandat. Mais le groupe, qui a entamé une cure d'amaigrissement drastique, avec 35.000 suppressions postes prévues dans le monde, peine encore à se relancer, affaibli par les taux bas, la crise à Hong Kong ou encore le ralentissement chinoise.

De son côté, Jean-Pierre Mustier peut se targuer d'avoir redonner un nouveau souffle à Unicredit, lors de son arrivée en 2016. Avant sa nomination, sa capitalisation boursière avait de 62% en quelques mois. Depuis, l'action a repris des couleurs. Le titre a notamment grimpé de 23% en un an. Les rumeurs autour d'un départ de l'emblématique patron, passé par Société Générale, l'ont d'ailleurs fait chuter de près de 2% à l'ouverture.

A LIRE AUSSI - Des réductions d'emplois dans le secteur bancaire sont inévitables, prévient Jean-Pierre Mustier (Unicredit)

Reste que le travail n'est pas forcément terminé au sein de la banque italienne. En décembre dernier, le groupe avait annoncé la suppression de 8.000 emplois et la fermeture de 500 agences d'ici 2023. Il avait déjà supprimé 14.000 postes ces dernières années.

Thomas Leroy