BFM Business

Le financement participatif a déjà séduit 2,3 millions de Français

Près de 2,3 millions de Français – un million de plus qu’en 2014 – ont financé un projet en crowdfunding depuis le lancement des plateformes, témoignant d’une adhésion croissante du grand public à cette nouvelle forme de financement.

Près de 2,3 millions de Français – un million de plus qu’en 2014 – ont financé un projet en crowdfunding depuis le lancement des plateformes, témoignant d’une adhésion croissante du grand public à cette nouvelle forme de financement. - Philippe Huguen-AFP

Les plateformes françaises de crowdfunding ont collecté près de 300 millions d’euros en 2015, le double par rapport à 2014. Plus de 17.000 projets en ont bénéficié et 2,3 millions de Français ont déjà financé un projet de cette façon. En Europe, en 2014, la France était numéro 2, loin derrière le Royaume-Uni.

Le financement participatif monte en puissance et tous ses indicateurs sont au vert. Les plateformes internet françaises de crowdfunding ont collecté près de 300 millions d’euros en 2015, soit +100% par rapport aux 152 millions recueillis en 2014. Ce chiffre est issu du baromètre réalisé par Compinnov pour l’association Financement Participatif France auprès de 60 plateformes Internet ayant répondu à l'enquête dans les trois domaines d'activité: le prêt, le don et l'investissement (cf encadré ci-dessous).

Ce dynamisme de la France, numéro 2 en Europe en 2014 pour le crowdfunding, doit toutefois être relativisé. Avec 300 millions d'euros collectés en 2015, l'Hexagone reste loin derrière le Royaume-Uni, dont les plateformes de financement participatif avaient déjà un niveau de collecte de 2,33 milliards d'euros... en 2014, selon une étude de l'université de Cambridge et du cabinet E&Y.

La croissance la plus notable en 2015 en France concerne les plateformes de prêt dont les volumes passent de 88,4 millions en 2014 à 196,3 millions d’euros en 2015, collectés auprès des 27 plateformes ayant répondu au baromètre, soit 122% de croissance. La collecte via les 14 plateformes d’investissement a été multipliée par deux, passant de 25,4 millions en 2014 à 50,3 millions d’euros en 2015, les plateformes de dons se situant au même niveau.

Le modèle du prêt sied aux commerces et services

17.762 projets ont bénéficié du financement participatif l'an dernier et leur typologie est variée. Les entreprises qui se financent sous forme de prêt sont essentiellement des commerces et services de proximité (pour près de 12 millions d’euros).

Le prêt contre obligation est très dominant dans l'immobilier dont il représente 84% des financements collectés en 2015. Le modèle du don avec récompense a concernés les activités culturelles et créatives (audiovisuel et musique) et celui du don sans récompense concerne l'humanitaire ou bien l'enseignement. Enfin, le modèle de l'investissement en capital touche plutôt des projets immobiliers (21%), et dans la santé et la recherche à 17%.

L'adhésion croissante du public à ce mode de financement est avérée puisque 2,3 millions de Français – un million de plus qu’en 2014 – ont financé un projet en crowdfunding depuis le lancement des plateformes. Les plateformes de dons sont à l'origine de la découverte du financement participatif par le grand public, puisque celles-ci rassemblent plus de 80% du nombre des financeurs en 2015.

Les trois activités distinctes du crowdfunding

Il existe trois différentes formes de plateformes de financement participatif.

  • Les plateformes de dons récoltent des contributions monétaires pouvant donner lieu à des contreparties non-financières diverses (CD dédicacé par l’artiste, places de spectacle, etc.).
  • Les plateformes de prêts permettent le financement de projets via des prêts gratuits ou rémunérés.
  • Les plateformes d’investissement se destinent au financement d’un projet entrepreneurial via la souscription de titres de capital ou de créance, et dont la contrepartie est la participation aux éventuels bénéfices du projet.
Frédéric Bergé