BFM Business

Le CAC 40 finit la semaine en baisse

Les investisseurs se sont montrés prudents, craignant un regain de tension en Ukraine.

Les investisseurs se sont montrés prudents, craignant un regain de tension en Ukraine. - -

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 0,66%, à 4.477points, ce vendredi 9 mai. La situation en Ukraine a notamment motivé la prudence des investisseurs.

Après avoir franchi la veille le cap symbolique des 4.500 points, la Bourse de Paris est un peu redescendu de son nuage, ce vendredi 9 mai. Le CAC 40 a en effet terminé la semaine sur une baisse assez nette de 0,66%, retombant ainsi à 4.477 points.

Une nouvelle fois, l'indice n'a pas réussi à consolider ses gains. "Les marchés européens sont en baisse vendredi, alors que les investisseurs mettent en balance la rhétorique des banques centrales et les tensions en Ukraine, ainsi que les statistiques faisant état de pressions déflationnistes en Chine", a résumé Ishaq Siddiqi, un analyste de ETX Capital cité par l'AFP.

L'Ukraine fait contrepoids à la BCE

Jeudi, les déclarations de Mario Draghi affirmant que la BCE était très "à l'aise" avec l'idée d'un geste de soutien monétaire le mois prochain, avait dopé l'indice parisien.
Mais le week-end qui se profile, s'annonce mouvementé en Ukraine. Les séparatistes pro-russes refusent d'écouter Vladimir Poutine et comptent maintenir le référendum prévu sur l'indépendance de la république autoproclamée de Donetsk, à l'Est du pays. Ces tensions ont clairement provoqué une certaine prudence chez les investisseurs.

Les rares indicateurs du jour n'ont pas inversé la tendance. L'Italie a déçu avec une baisse inattendue de sa production industrielle en mars. Celle du Royaume-Uni s'est légèrement repliée mais cela était prévu. Londres a également publié un déficit commercial en petite réduction, tandis que l'excédent commercial de l'Allemagne s'est légèrement amenuisé.

Y. D .avec AFP