BFM Business

La réforme bancaire adoptée par l'Assemblée nationale

L'Assemblée nationale a adopté la réforme bancaire, mardi 19 février.

L'Assemblée nationale a adopté la réforme bancaire, mardi 19 février. - -

Les députés français ont adopté le projet de loi obligeant les banques à filialiser leurs activités les plus spéculatives, mardi 19 février.

Malgré de nombreuses critiques, y compris au sein de la majorité, la réforme bancaire a été adoptée par l'Assemblée nationale.

Les députés ont voté, mardi 19 février, par 315 voix contre 161, pour le projet de loi qui obligera les établissements financiers à loger, d'ici à 2015, leurs activités les plus spéculatives dans des filiales financées de façon autonome.

Ce texte, présenté par Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, répond à un engagement pris par François Hollande pendant la campagne présidentielle afin de tirer les leçons de la crise financière de 2008.

Le groupe UMP a majoritairement voté contre. Certains de ses députés se sont abstenus ou ont voté pour. Les groupes PS, écologiste et des radicaux de gauche ont voté pour.

L'UDI (centriste) s'est abstenu de même que le Front de gauche sur ce projet de loi. Ces deux formations avaient pointé du doigt "l'inutilité" d'un texte "à minima", que le Sénat examinera à son tour à partir du 18 mars.

>> Lire aussi Réforme bancaire : ce qui va changer

BFMbusiness.com