BFM Business

La LMDE rembourse les protections hygiéniques de ses adhérents

Le gouvernement réfléchit à un plan pour aider les femmes à s'acheter des protections hygiéniques

Le gouvernement réfléchit à un plan pour aider les femmes à s'acheter des protections hygiéniques - Loïc Venance - AFP

La mutuelle étudiante a décidé de rembourser, à hauteur de 25 euros par an, l'achat de protections hygiéniques. Adhérentes comme adhérents bénéficient de cette offre.

La LMDE ne rembourse plus uniquement les soins dentaires, optiques ou encore les consultations médicales diverses. La mutuelle étudiante vient d'annoncer sur son site internet qu'elle rembourse désormais... l'achat de protections hygiéniques (serviettes, tampons, cup, etc.).

"Les règles, et plus précisément les protections hygiéniques, représentent un budget conséquent pour les étudiantes", peut-on lire sur son site internet. "Selon une récente étude, une femme utilise en moyenne 22 tampons ou serviettes par cycle. Ce qui représente 1 500 à 2 000 € de budget au cours de sa vie", poursuit le message de la LMDE. 

Concrètement, sur présentation de leurs factures, les adhérentes seront remboursées d'un montant fixé entre 20 et 25 euros par an. Comme le souligne le magazine féminin Paulette, les hommes pourront également prétendre à cette offre. "Un homme ayant souscrit à la LMDE pourra faire profiter (de ce dispositif) sa copine, sa soeur, son amie. Et même lui faire profiter d'un double remboursement si celle-ci a également une mutuelle LMDE", est-il précisé. 

La Smerep -principal concurrent de la LMDE- réfléchit également à rembourser les protections hygiéniques. "Nous menons actuellement une réflexion pour lancer un package "vie intime", à hauteur de 30 € par an, que ce soit pour le gel intime ou les produits hygiéniques", précise Jacqueline Selakovic, directrice communication de la mutuelle, au magazine Capital

A.M.