BFM Business

La crise des subprimes touche-t-elle à sa fin?

François Mallet était l'invité d'Intégrale Bourse, sur BFM Business, lundi 3 décembre.

François Mallet était l'invité d'Intégrale Bourse, sur BFM Business, lundi 3 décembre. - -

Pour la première fois, HSBC a décidé, lundi 3 décembre, de vendre des portefeuilles de crédits subprimes, qui avaient provoqué la crise du même nom en 2008. Une bonne nouvelle, selon François Mallet, le président de Kepler Capital Markets.

Et si la crise des subprimes ne devenait plus qu’un lointain souvenir ? HSBC a décidé de commencer à vendre des portefeuilles de crédit subprimes, ces prêts immobiliers aux ménages les plus fragiles. C'est la première fois qu'HSBC va pouvoir vendre ce type de produit.

Ce qui veut dire qu'en face, il y a des acheteurs. Il s’agit donc d’un bon signal, selon Francois Mallet, le président de Kepler Capital Markets, qui s'exprimait dans l'émission Intégrale Bourse de BFM Business, lundi 3 décembre.

"C’est une très bonne nouvelle, cela prouve qu’il y a des acheteurs pour ce type d’obligations et ça c’est un élément extrêmement positif. Mais là aussi, soyons prudents, il s’agit encore d’un montant relativement faible, on parle de 2,7 milliards de dollars face à un portefeuille de 44 milliards", explique François Mallet.

"Mais si ce marché commence à se développer, c’est positif pour les marchés dans leur ensemble, et bien évidemment pour le secteur financier. Je pense que c’est le début d’un véritable marché sur le subprime. On sortirait donc enfin de cette crise, et on continuerait d’assainir le bilan des banques, d’améliorer les ratios. Et ce notamment vis-à-vis de Bâle III, même si je pense que Bâle III sera retardé dans le temps", indique-t-il.

BFM Business