BFM Business

La Caisse d’Epargne condamnée pour publicité mensongère, "c'est historique"

La Caisse d'Epargne va devoir débourser 40 000 euros

La Caisse d'Epargne va devoir débourser 40 000 euros - -

La Caisse d’Epargne Loire-Drome Ardèche va devoir payer 40 000 euros d’amende. Pour Serge Maitre, de l’Association des usagers des banques, interrogée par BFM Business, c’est la première fois qu'un produit de placement est qualifié de délinquance financière.

On peut parler d'une décision historique. Le tribunal correctionnel de Saint-Etienne a condamné, jeudi 13 décembre, la Caisse d’Epargne Loire-Drome Ardèche à payer une amende de 40 000 euros pour publicité mensongère.

C’était le premier procès au pénal d’un produit de placement. Il s’agit de Doubl’Ô, qui promettait aux clients de la banque de doubler leur mise en six ans.

"Cette décision est sans doute le signe de l’évolution des mentalités parce que c’est la première fois qu’une telle délinquance est mise à l’index.

Ce qui est nouveau, c'est que d’une simple déviance professionnelle on passe véritablement à une délinquance financière. On ose enfin le dire", s'est réjouit Serge Maitre, secrétaire général de l’Afub (Association française des usagers des banques) sur BFM Business.

BFMbusiness.com