BFM Business

La Bourse de Paris en forte baisse malgré la croissance américaine

La Bourse de Paris n'a pas emboîté le pas de Wall Street.

La Bourse de Paris n'a pas emboîté le pas de Wall Street. - -

Le CAC 40 a terminé en forte de baisse, ce mercredi 30 juillet, de 1,22% à 4.312,30 points.

Alors que les yeux des investisseurs étaient rivés sur les indicateurs américains, ces derniers n'ont finalement eu que peu d'effet sur la Bourse de Paris, ce mercredi 30 juillet. Le CAC 40 a en effet terminé en forte baisse de 1,22% à 4.312,30 points, malgré le net rebond de la croissance américaine et l'ouverture dans le vert de Wall Street.

Pour rappel, la croissance économique des États-Unis a rebondi de façon spectaculaire au deuxième trimestre, selon la première estimation du département du Commerce publiée mercredi. Au passage, les chiffres du premier trimestre ont aussi été révisés à la hausse.

Les créations d'emplois US inquiètent

Cette bonne surprise ne semble avoir compensé qu'un temps les inquiétudes suscitées un peu plus tôt par les créations d'emplois décevantes dans le secteur privé (enquête ADP) en juillet aux États-Unis ou le nouveau ralentissement de l'inflation allemande en juillet, qui a touché son point le plus bas depuis février 2010.

La prudence restait également de mise du fait des nouvelles sanctions prises par les États-Unis et l'Union européenne à l'encontre de la Russie.

Le marché parisien était en outre tiré vers le bas par des résultats d'entreprises décevants, en particulier ceux de Total (-4,93%) et Schneider Electric (-4,27%).

Y. D .avec AFP