BFM Business

L'ex-Banco Espirito Santo se trouve un nouveau chef

Novo Banco tourne la page de Banco Espirito Santo

Novo Banco tourne la page de Banco Espirito Santo - Romazur - Wikimedia - CC

Novo Banco, la structure qui regroupe les actifs sains de l'ex-BES, a nommé à sa tête Eduardo Stock da Cunh, un banquier qui a officié chez Santander et Lloyds à travers plusieurs pays dans le monde.

La banque portugaise à la réputation entachée fait peau neuve. Après avoir fait le ménage dans ses rangs et changé de nom, l'ex-Banco Espirito Santo, devenue Novo Banco a nommé un nouveau directeur général, dimanche 14 septembre.

L'établissement qui regroupe uniquement les actifs sains de BES va être dirigé par Eduardo Stock da Cunha. Ce banquier de 51 ans a notamment travaillé chez Santander et Lloyds dans des pays tels que le Portugal, la Grande-Bretagne, l'Espagne et les Etats-Unis.

Cette nomination intervient alors que la banque a traversé un été très mouvementé. Début août, l'Etat a dû voler au secours de BES, première banque portugaise par les avoirs, qui a failli sombrer avec l'effondrement de l'empire financier de sa famille fondatrice.

Nouveau directeur financier

BES, dont Crédit agricole est le deuxième actionnaire avec 14,6% du capital, a depuis été partagée entre une "bonne" banque, renommée Novo Banco, recapitalisée à hauteur de 4,9 milliards, et une "mauvaise" banque regroupant les actifs les plus toxiques liés pour la plupart à la famille Espirito Santo.

Jorge Cardoso, membre du conseil d'administration de la banque publique Caixa General de Depositos, a été nommé directeur financier de Novo Banco, précise la Banque du Portugal. La banque centrale réaffirme également sa volonté de vendre la banque à des investisseurs "selon un calendrier le plus court" possible.

Les turbulences qu'a traversé BES avaient semé la panique sur les marchés européens début juillet, faisant ressurgir le spectre de la crise de la dette en zone euro.

N.G. avec Reuters