BFM Business

JPMorgan va supprimer 15.000 postes en 2013

JPMorgan veut accélérer ses suppressions de postes.

JPMorgan veut accélérer ses suppressions de postes. - -

La banque américaine a annoncé, ce vendredi 8 novembre, vouloir réduire ses effectifs de 15.000 postes avant la fin de l'année en cours. Elle compte réaliser des "économies d'échelle".

JPMorgan, la banque qui accumule les litiges, va nettement réduire la voilure avant la fin de l'année. L'établissement dirigé par Jamie Dimon a, en effet, décidé de réduire ses effectifs de 15.000 postes d'ici à la fin de l'année, selon des documents publiés à l'occasion d'une conférence destinée aux analystes financiers.

Ce qui constitue une importante accélération. En février dernier, la banque annonçait vouloir supprimer 16.000 à 19.000 emplois d'ici fin 2014, mais elle ne prévoyait que 4.000 suppressions de postes pour la seule année 2013.

Dans le détail, sur les 15.000 postes supprimés cette année, 11.000 concerneront l'activité de prêts hypothécaires, qui employait ces dernières années des milliers de personnes dédiées à la gestion des défauts de paiements.

Les 4.000 réductions d'effectifs restantes impacteront la banque de détail. Mais ces coupes drastiques pourraient être compensées à l'échelle du groupe par des embauches dans d'autres divisons.

"La forteresse" JPMorgan

En février, Jamie Dimon avait souligné que la banque avait la possibilité de faire d'"énormes économies d'échelle".

Il avait répété que l'établissement s'était doté d'un bilan "forteresse", affirmant que JPMorgan Chase avait été "un havre pendant la tempête" de la crise financière, et serait à nouveau "un havre pendant la tempête pendant la prochaine" crise...

Ce qui est pour le moins ironique, quand on sait que la banque américaine risque une amende record de plus de 10 milliards de dollars pour son implication dans la crise des subprimes.

J.M. avec AFP