BFM Business

JPMorgan, la banque qui accumule les litiges

JPMorgan est également à l'origine du scandale de la baleine de Londres.

JPMorgan est également à l'origine du scandale de la baleine de Londres. - -

La justice américaine a ouvert, ce mardi 20 août, une enquête contre la banque pour manipulation des prix de l'énergie. Un nouveau litige pour JPMorgan qui pourrait voir ses frais de justice exploser.

Les litiges se multiplient pour JPMorgan. Cette fois, la banque est même rattrapée par une affaire qu'on croyait enterrée.

Une nouvelle enquête vient en effet d'être ouverte pour manipulation des prix de l'énergie. Un scandale pour lequel la banque a déjà accepté de verser plus de 400 millions de dollars (environ 300 millions d'euros), en pensant solder le litige à l'amiable.

Des coûts juridiques qui grimpent

Lundi 19 août, la SEC, le gendarme américain de la Bourse, a également ouvert une enquête pour une affaire de corruption en Chine. JPMorgan y est soupçonnée d'avoir embauché des enfants de personnalités importantes en échange de contrats pour des introductions en Bourse notamment.

Enfin, il y a eu ce nouveau rebondissement la semaine dernière dans l'affaire de la "baleine de Londres". Des poursuites pénales ont été engagées à l'encontre de deux de ses traders.

La banque est aujourd'hui impliquée dans une douzaine de litiges qui pourraient lui coûter cher. Dans un rapport récent, la banque estime que ses coûts juridiques pourraient grimper à près de 7 milliards de dollars (5,2 milliards d'euros) de plus que ce qu'elle a déjà provisionné.

Caroline Morisseau