BFM Business

Jean-Pierre Mustier hors course pour diriger HSBC

ANDREAS SOLARO / AFP

ANDREAS SOLARO / AFP - -

L'administrateur délégué de la banque italienne UniCredit était pressenti pour reprendre la direction générale de la banque en difficulté.

Jean-Pierre Mustier n'est plus dans la course pour prendre la direction générale du groupe bancaire britannique HSBC, a assuré lundi la banque dans un communiqué.

"A la suite de la récente couverture médiatique généralisée concernant le poste de PDG d'UniCredit, le groupe tient à déclarer que Jean-Pierre Mustier confirme rester au sein de la banque", écrit la première banque italienne.

"UniCredit tient également à rappeler qu'elle vient de lancer un nouveau plan stratégique" et que "l'ensemble de l'équipe de direction, dont Jean-Pierre Mustier, est pleinement concentrée sur sa bonne exécution", ajoute l'entreprise dans son communiqué.

Cure d'amaigrissement

Rappelons qu'HSBC a entamé une cure d'amaigrissement drastique, avec 35.000 suppressions postes prévues dans le monde, peine encore à se relancer, affaibli par les taux bas, la crise à Hong Kong ou encore le ralentissement chinoise.

De son côté, Jean-Pierre Mustier peut se targuer d'avoir redonner un nouveau souffle à Unicredit, lors de son arrivée en 2016. Avant sa nomination, sa capitalisation boursière avait de 62% en quelques mois. Depuis, l'action a repris des couleurs. Le titre a notamment grimpé de 23% en un an. Les rumeurs autour d'un départ de l'emblématique patron, passé par Société Générale, l'ont d'ailleurs fait chuter de près de 2% à l'ouverture.

A LIRE AUSSI - Des réductions d'emplois dans le secteur bancaire sont inévitables, prévient Jean-Pierre Mustier (Unicredit)

Reste que le travail n'est pas forcément terminé au sein de la banque italienne. En décembre dernier, le groupe avait annoncé la suppression de 8.000 emplois et la fermeture de 500 agences d'ici 2023. Il avait déjà supprimé 14.000 postes ces dernières années.

OC avec AFP