BFM Business

Hello Bank! : "un levier de conquête pour BNP Paribas"

Marie-Claire Capobianco était l'invité de BFM Business, ce lundi 17 juin.

Marie-Claire Capobianco était l'invité de BFM Business, ce lundi 17 juin. - -

La banque digitale de BNP Paribas a été lancée en France, ce lundi 17 juin. Invitée sur BFM Business, Marie-Claire Capobianco, responsable de la banque de détail au sein du groupe, a expliqué que l'établissement vise 15% du marché.

Hello Bank! arrive en France. Après l'Allemagne et la Belgique, la banque digitale de BNP Paribas s'ouvre sur l'Hexagone ce lundi 17 juin.

Invitée de BFM Business ce même jour, Marie-Claire Capobianco, responsable de la banque de détail au sein de BNP Paribas, a assuré que les lancements dans les deux premiers pays "se sont bien passés" et "ont été de bons démarrages", sans pour autant donner de chiffres.

En revanche, elle a indiqué qu'Hello Bank!, a déjà enregistré "5.200 réservations" en France que la banque est train de convertir. "Ce qui est intéressant, c'est de voir que ces réservations correspondent à de nouveaux clients pour BNP Paribas".

Elle a toutefois précisé que la clientèle visée par Hello Bank! "n'est pas nécessairement jeune, mais autonome, digitale, qui recherche une banque complète".

Une offre qui "rénove l'esprit digital"

L'objectif pour BNP Paribas est donc de capter une clientèle nouvelle. Sur ce point, Marie-Claire Capobianco a donné davantage de détails. "La Banque vise ainsi 500.000 clients en France d'ici à 2017", a-t-elle rappelé.

"On évalue à 3% la population qui est entièrement digitale'. Mais ce chiffre va augmenter très fortement. "Donc notre ambition est de capter ces nouveaux clients digitaux et nous voulons prendre en part de marché 15% de ces clients, ce qui est le double de notre part naturelle", a-t-elle détaillé. "Donc c'est vraiment un levier de conquête".

Par rapport à la concurrence existante, Marie-Claire Capobianco a estimé que sa banque "rénove l'esprit digital", car contrairement aux autres offres, Hello Bank! a d'abord été conçue pour être utilisée par les smartphones et les tablettes", et ensuite par un PC traditionnel.

Hello Bank! doit être rentable dans quatre années, pour amortir un investissement initial de 90 millions d'euros.

Julien Marion