BFM Business

DSK, l'atout notoriété de la banque LSK

Dominique Strauss Kahn va devenir président du conseil d'administration de LSK.

Dominique Strauss Kahn va devenir président du conseil d'administration de LSK. - -

L'ancien patron du FMI va prendre la tête de la société financière luxembourgeoise Anatevka. Un choix pleinement assumé par Thierry Leyne, le fondateur de cette banque, qui a même décidé de la rebaptiser "LSK".

Déjà conseiller auprès du gouvernement serbe et de deux institutions russes, Dominique Strauss Kahn poursuit sa reconversion. L’ancien directeur général du FMI va être nommé président du conseil d'administration de la banque d'affaires luxembourgeoise Anatevka. Il prendra ses fonctions le 18 octobre.

Fondée en 1994, la société Anatevka est présente dans la gestion d'actifs, le capital-risque, l'assurance et l'intermédiation financière. Elle est entrée en mars dernier à la Bourse de Paris et y est valorisée à hauteur de 50,24 millions d’euros.

Pour Thierry Leyne, le fondateur de cette banque, ce recrutement constitue une réelle opportunité. "Je ne le connais que depuis deux ans, j'ai vécu à ses côtés des périodes difficiles mais aussi j'ai pu apprécier l'homme qu'il est et la capacité qu'il a à se remettre en question, à rebondir", explique-t-il à BFMBusiness.

Tout sauf un pari risqué

Mais c'est surtout l'occasion d'augmenter la notoriété de son établissement. "DSK, c'est une très grande marque. Quand Dominique est demandé partout dans le monde, aujourd'hui il est reçu comme un chef d'état." explique Thierry Leyne, qui restera administrateur délégué de l'établissement. La notoriété de Dominique Strauss Kahn "va constituer la base de travail pour la nouvelle activité de banque d'affaires."

Pour capitaliser sur ce recrutement, la banque va être renommée en LSK pour "Leyne, Strauss Kahn & Partners". "Quitte à faire un choix comme le nôtre, autant aller au bout de l'exercice et capitaliser sur le nom et cette référence qui est, encore une fois, exceptionnelle. C'est tout sauf risqué", se réjouit le fondateur.

C.C.avec BFMBusiness