BFM Business

Dreamliner: les compagnies demandent des indemnisations à Boeing

La compagnie japonaise ANA va demander des indemnités à Boeing pour les problèmes sur les 787.

La compagnie japonaise ANA va demander des indemnités à Boeing pour les problèmes sur les 787. - -

Les compagnies asiatiques ANA et JAL demandent des compensations au constructeur américain, à la suite des problèmes sur les appareils 787 Dreamliner. Ces derniers avaient été immobilisés quatre mois pour des avaries de batteries.

Mauvaise nouvelle pour Boeing. La compagnie aérienne japonaise ANA a annoncé, ce jeudi 27 juin, qu’elle allait demander des dommages et intérêts au constructeur américain, pour l’immobilisation des appareils de type 787 Dreamliner, victimes de plusieurs avaries graves.

Il s'agit de la dernière réclamation d'une liste déjà longue de compagnies aériennes. Les Boeing 787 avaient dû faire face à une interdiction d’exploitation pendant quatre mois à la suite de multiples problèmes de batteries, de moteurs et de freins.

Des dizaines de millions d'euros de manque à gagner

"Nous avons entamé des discussions avec Boeing au sujet du montant d'indemnisation le plus approprié", a expliqué un directeur général adjoint d'ANA, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

ANA estime son manque à gagner dû à cet imprévu à 12,5 milliards de yens, soit 97 millions d’euros. La compagnie japonaise exploite 17 appareils de ce type, sur la cinquantaine en service dans le monde.

La semaine dernière, Japan Airlines (JAL) avait indiqué être également en discussion avec Boeing pour des indemnités concernant le même problème. La compagnie avait estimé son manque à gagner à 6,5 milliards de yens, soit 50 millions d’euros.

Le 11 avril dernier, c'était le directeur général de Qatar Airways qui annonçait qu'il allait demander des compensations à Boeing pour l'immobilisation du Boeing 787 Dreamliner.

En Pologne, un membre du gouvernement avait annoncé, mardi 25 juin, que la compagnie nationale polonaise LOT recevrait une compensation de Boeing pour la même raison.

A LIRE AUSSI:

>> Boeing: encore des incidents sur ses 787 Dreamliner

>> Boeing: le Dreamliner en passe de voler à nouveau

A.D.