BFM Business

Coronavirus: "le choc a toutes les raisons d'être temporaire", estime la Banque de France

Sur BFM Business, François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, estime que les plans de soutien à l'économie des banques centrales seront suffisants.

Quelles seront les conséquences sur la croissance du choc économique résultant du confinement? Le gouvernement table sur une récession autour de 1% pour 2020, des experts estiment qu'elle sera bien plus violente que ça.

Mais pour François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, "ce choc a toutes les raisons d'être temporaire si nous préservons notre capacité à repartir vite", indique-t-il sur BFM Business.

La confiance du gouverneur s'appuie notamment sur le plan massif de la Banque centrale européenne (BCE), qui permet d'offrir un "bouclier de liquidités" pour les grandes entreprises, et les mesures spécifiques du gouvernement français. 

Mais la question est de savoir combien de temps va durer ce choc "temporaire". "Un avion qui est aujourd'hui cloué au sol dans un aéroport, ça c'est une perte temporaire mais si la compagnie arienne fait faillite, ça c'est une perte durable de capacité de production". Donc, "il faut aider la compagnie aérienne à traverser cet arrêt temporaire, c'est bien le sens des actions qui ont été prises", affirme le gouverneur.

>> Retrouvez l'interview complète sur BFM Business de François Villeroy de Galhau ici. 

Olivier Chicheportiche