BFM Business

Citigroup étoffe son pôle de trading européen, à contre-courant

Citigroup étoffe son pôle trading européen

Citigroup étoffe son pôle trading européen - -

La banque américaine a décidé d'augmenter ses effectifs de 5% d'ici un an. Elle s'engouffre dans la brèche alors que toutes les autres banques sont au contraire en train de réduire leurs effectifs.

Citigroup marche contre le sens du vent. L’Américaine a décidé le 23 août d’augmenter ses effectifs de trading de 5% d’ici à 2013. Et ce, à l’heure où ses concurrentes taillent à la serpe dans les leurs.

C'est l'une des conséquences directes des nouvelles normes de ratio de liquidité : toutes les grandes banques européennes sont obligées de licencier et de se retirer de certaines activités pour faire face aux contraintes imposées par les régulateurs.

Récupérer les parts de marchés abandonnées par les autres banques

Citigroup en profite pour s'engouffrer dans la brèche. En renforçant ses effectifs, elle va tenter de récupérer les parts de marchés abandonnées par ses grandes concurrentes. Des banques françaises ou encore des établissements comme Deutsche Bank ou RBS.

Citigroup est pourtant elle-même en train de licencier partout ailleurs au sein du groupe. Mais les nouvelles normes lui offrent une trop belle opportunité d'attaquer l'Europe. 

Caroline Morisseau