BFM Business

Benoît Coeuré (BCE): "Il fallait agir de manière forte"

Benoît Coeuré estime que les taux bas auront une incidence sur "les acteurs de marché".

Benoît Coeuré estime que les taux bas auront une incidence sur "les acteurs de marché". - -

Le membre français du directoire de la Banque centrale européenne est revenu, ce samedi 7 juin sur France Inter, sur les annonces de son institution il y a deux jours. Il a notamment estimé que le maintien des taux à un niveau très bas devrait permettre de faire baisser l'euro.

Pour Benoît Coeuré il y avait urgence. Le membre français du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) est revenu, ce samedi 7 juin sur France Inter, sur les annonces de son institution, jeudi dernier.

"Il fallait agir de manière forte" face aux prévisions d'une "croissance qui se traîne et d'une inflation qui n'arrive pas à reprendre" dans la zone euro, a-t-il déclaré sur France Inter à propos de la baisse des taux et des autres mesures décidées par la BCE.

Les taux bas pour faire baisser l'euro

A la question de savoir en quoi ces mesures permettraient de faire baisser l'euro, dont la vigueur a été qualifiée par le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer de "puissant facteur désinflationniste", Benoît Coeuré a répondu: "ce qu'on a voulu indiquer, c'est clairement le fait que pour une période très longue qui sera de plusieurs années, les conditions monétaires vont être divergentes en zone euro d'un côté, aux Etats-Unis et au Royaume Uni de l'autre côté".

"Nous, nous allons garder des taux proches de zéro pendant une période extrêmement longue alors que les Etats-Unis et le Royaume Uni vont à un moment rentrer dans un cycle de hausse des taux et ça, c'est déterminant pour les acteurs de marché".

J.M. avec Reuters