BFM Business

Barclays prévoit 10.000 suppressions de postes en 2014

La Banque de la City va supprimer plus de 10.000 postes et a augmenté ses primes et bonus à mesure en 2013.

La Banque de la City va supprimer plus de 10.000 postes et a augmenté ses primes et bonus à mesure en 2013. - -

La Banque britannique, qui publie ses résultats ce mardi 11 février, annonce la possible suppression de 10.000 à 12.000 postes en 2014. Elle indique également une hausse des bonus.

Suppressions de postes massives chez Barclays. La banque de la City a annoncé, ce 11 février, à l'occasion de la publication de ses résultats, son intention de supprimer entre 10.000 et 12.000 emplois cette année, parmi lesquels 7.000 au Royaume-Uni. C'est presque un dixième des effectifs du groupe qui compte 140.000 employés dans le monde.

La banque britannique a dans le même temps indiqué que les bonus de ses banquiers avaient augmenté en 2013, alors même que le directeur général, Antony Jenkins, a renoncé au sien la semaine dernière. Barclays a versé en 2013 2,38 milliards de livres de primes incitatives, un montant en hausse de 10% par rapport 2012.

Un ratio rémunération sur bénéfice en hausse de 3 points

En parallèle, Barclays publie ce mardi des résultats décevants. Le bénéfice net de sa banque d'investissement a chuté de 37% à 2,5 milliards de livres, avec un produit net bancaire en baisse de 9% à 10,7 milliards de livres. De mauvaises performances dues à la baisse de la rentabilité des activités obligataires.

Compte tenu de cette chute, le rapport entre rémunération et bénéfices a atteint 43,2% en 2013, contre 40% en 2012. La direction de Barclays précise qu'elle souhaite atteindre un ratio de 35%. La Banque maintient par ailleurs son objectif de distribution de dividendes, à hauteur d'au moins 40% de son bénéfice.

N.G. avec agences