BFM Business

Addexpert : l'éthique au service des salariés portés

Addexpert : l'éthique au service des salariés portés

Addexpert : l'éthique au service des salariés portés - Addexpert - Adobestock

En quête d'autonomie professionnelle ? Marché en progression de plus de 300% depuis 2013, le portage salarial peut être une solution optimale.

La liberté a un prix ! S'installer à son compte, être indépendant tout en gardant une rémunération mensuelle et les avantages qui vont avec, le statut de salarié porté est très séduisant. Attention toutefois aux frais opaques et aux facturations abusives. Le succès d'Addexpert, créé en 2013, repose sur 3 valeurs : l'éthique, la transparence et la confiance. Le point avec Pascal Stevenard fondateur d'Addexpert

Pourquoi avoir créé Addexpert ?

En 2013, j'étais associé dans un cabinet d'expertise-comptable et je possédais une société de gestion de paie et une autre spécialisée dans les bilans de retraite et la reconstitution de carrière. Une de mes relations, responsable d'un cabinet de management de transition ne comprenait pas les différentes offres de portage. À salaire équivalent, les facturations journalières pouvaient être très différentes d'une société de portage à l'autre. C'est comme ça que m'est venue l'idée de créer Addexpert, une société de portage transparente avec des méthodologies très simples.

La construction s'est faite sur le long terme, notre premier chiffre d'affaires était de 80 000 €. Aujourd'hui, nous approchons de 20 millions d'euros et nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 100 millions de chiffre d'affaires pour 2026. Si jusqu’à présent nous accompagnions principalement les managers en transition, nous réfléchissons à nous ouvrir à d'autres professions.

Qu'est-ce qui vous différencie des autres sociétés de portage ?

En premier lieu, la transparence. Une société de portage encaisse les factures pour le compte de ses salariés portés et leur reverse sous forme de salaire. Il y a eu des dérapages avec des entreprises qui refacturaient leurs frais de structure aux salariés portés en plus des charges. Chez Addexpert, la commission est de 5% et sans de frais cachés. Nous ne faisons pas de chiffre d'affaires au détriment de nos salariés. D’ailleurs une de nos salariées portées a contacté la FEDEPS (fédération de défense des salariés portés) suite à un reportage pour s’assurer de la qualité de nos prestations. Après envoi de ses contrats de travail et factures, l'association l'a rassurée et nous a même appelés pour nous proposer son label, Zéro Frais Caché auquel nous avons adhéré suite à un audit indépendant. En tant que société de portage, nous avons une garantie financière et de nombreux gages de qualité par rapport aux salariés, mais le label de transparence est la seule chose qui montre que nous faisons les choses honnêtement par rapport à nos salariés portés.

Nous mettons un point d'honneur à publier nos comptes, tous nos chiffres sont publics et mis en ligne sur Infogreffe.

Addexpert, c'est un peu le guichet unique du manager de transition, quelle approche privilégiez-vous ?

C'est un conseil personnalisé que nous proposons. Quand une personne vient me voir, je commence par faire le point sur sa situation : droits à la retraite, durée de chômage restante pour le conseiller au mieux de ses intérêts. Le portage salarial n'est pas toujours la solution la plus adaptée, les schémas varient en fonction des situations personnelles et professionnelles de chacun et parfois de la législation. Notre but est d'établir une relation de confiance. D'ailleurs, nous proposons des réunions en collaboration avec un expert-comptable dans les sociétés de management de transition pour expliquer les différentes possibilités.

Vous proposez une analyse de leur retraite à tous vos nouveaux salariés portés de plus de 55 ans, quels sont les autres avantages du portage ?

La plupart des gens réfléchissent à court terme en se disant qu'un dividende est toujours plus intéressant qu’un salaire en portage. Effectivement, un salaire sous-entend des charges sociales, mais ces mêmes charges donnent droit au chômage et à la retraite qui sont des revenus différés à long et moyen terme. Le portage salarial, c'est également plus de simplicité administrative, un salaire qui tombe tous les mois indépendamment de l'encaissement des factures, le droit aux formations.... Pendant le confinement, nos salariés ont pu bénéficier du chômage partiel beaucoup plus intéressant financièrement que la prime Covid.

Comment voyez-vous l'avenir ?

Nous travaillons sur de nouveaux profils de clients qui pourraient être intéressés par notre structure tels que les influenceurs et les indépendants de l'IT. Ce sont des domaines d'activités très prenants. Être porté leur permettrait de se libérer de la partie administrative, souvent très conséquente en cas de partenariat ou de sponsoring, et de se focaliser sur la création de contenus. Notre deuxième porte sur la création d'une chaîne YouTube de conseils pratiques sur le portage salarial.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCP. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCP