BFM Business

Whirlpool: le comité d'information a tenu sa première réunion

-

- - François Nascimbeni - AFP

Le comité d'information sur le dossier Whirlpool a tenu vendredi à Amiens sa première réunion, rappelant l'objectif de maintenir "l'emploi et l'activité sur le site", a annoncé la préfecture de la Somme.

Cette réunion mettait en présence des représentants du personnel concerné, de la direction de Whirlpool et de Prima (sous-traitant), , des organismes chargés d'accompagner la recherche de repreneurs, d'élus locaux et régionaux et enfin des services de l'État.

Quelque 290 salariés risquent d'être licenciés par le géant américain du gros électroménager, numéro deux mondial du secteur, qui va délocaliser la production d'Amiens à Lodz, en Pologne, à partir de juin 2018.

"Dans le cadre de la loi dite 'Florange', les recherches de repreneurs relèvent de la pleine responsabilité des entreprises Whirlpool et Prima", a rappelé la préfecture dans un communiqué.

14 manifestations d'intérêt

Concernant les propositions de réindustrialisation du site, a rappelé la préfecture, il existe "14 manifestations d'intérêt à ce jour, dont deux dossiers font l'objet d'une instruction avancée, dans des domaines industriels différents".

La date-limite du dépôt des offres de reprise a été fixée au 2 juin, selon la préfecture.

Mercredi, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'étaient rendus sur le site amiénois où ils ont rencontré des grévistes, qui poursuivent le blocage partiel engagé lundi.

J.M. avec AFP