BFM Business

Un salarié de Google révèle ses astuces pour être efficace au travail

Il vaut mieux se consacrer aux missions les plus complexes les mardis et mercredis.

Il vaut mieux se consacrer aux missions les plus complexes les mardis et mercredis. - Brandon Redfen- CC

Marre d'être toujours sous l'eau et de courir après le temps? Prenez exemple sur ce salarié de Google qui a mis au point un modèle d'organisation de son temps de travail sur la semaine. Selon lui, tout est question de volonté.

Les tâches en retard s'accumulent, le téléphone sonne sans cesse, les relances des autres services se font de plus en plus pressantes? Un conseil: faites une pause et réfléchissez à la manière dont vous organisez votre journée de travail. Pour renouer avec l'efficacité et la productivité, vous devriez jeter un œil sur le modèle d'organisation mis au point par Jeremiah Dillon. Ce n'est pas un gourou du bien-être au travail, mais un chef de produit marketing qui travaille chez Google Apps for work, une entreprise connue pour son ouverture à l'innovation et sa souplesse de management. Ce qui lui a permis d'expérimenter la validité de ses conseils au quotidien.

Une réunion peut ruiner votre productivité

En premier lieu, Jeremiah Dillon commence par distinguer deux modèles de gestion du temps: celui du manager et celui du créatif. "La journée du manager est une suite de plages d’une demi-heure, chacune étant consacrée à une activité différente", explique-t-il au Huffington Post. "Celle du créatif, qui lui doit fabriquer, construire et avant tout réfléchir, doit plutôt s'organiser en demi-journées ou en journées entières consacrées à chacune de ses affectations. Une réunion planifiée en plein milieu d'une journée, même si elle dure une demi-heure, risque de mettre à mal le processus créatif" met-il en garde.

Vous vous demandez comment mettre en place ce modèle d'organisation au vu de vos contraintes et des usages en place dans votre entreprise? C'est une simple question de volonté, assure Jerémiah Dillon. "La plupart de nos réunions pourraient être plus courtes ou concerner moins de monde, et certaines n’ont même pas lieu d’être", assène-t-il. 

Un pic d'énergie les mardis et mercredis

Il faut organiser son temps de travail en donnant la priorité aux missions créatives, en établissant un calendrier précis auquel vous vous tiendrez. Pour tenir compte des rythmes biologiques, il propose de s'organiser ainsi: le lundi doit être consacré à une remise en route progressive après l'arrêt du week-end. Pour cela, il vaut mieux s'atteler aux tâches courantes ne nécessitant pas une concentration importante.

Le mardi et le mercredi sont les jours les plus productifs car c'est là que votre énergie est à son maximum. "Attaquez-vous aux problèmes les plus complexes, écrivez, faites un brainstorming", préconise le salarié de Google.

Le jeudi, attention, l’énergie commence à faiblir. "Organisez vos réunions, surtout quand il faut parvenir à une décision consensuelle", explique Jeremiah Dillon.

Et nous voilà arrivés au dernier jour de la semaine: le vendredi, l'énergie est au plus bas. Il vaut mieux alors se consacrer aux besognes à mener sur le long terme et soigner ses relations professionnelles.

Enfin, dernier conseil de bon sens et plus facilement applicable pour tout le monde: il faut s'attaquer en priorité le matin aux problèmes les plus ardus. L'après-midi, l'esprit est moins clair et l'on a plus de mal à se mobiliser pour prendre les bonnes décisions ou avoir les meilleures idées.

C.C.