BFM Business

Temps de travail: la Suède mesure l'impact de la journée de 6 heures

Si la mairie de Göteborg trouve que la semaine de 6 heures est trop coûteuse, le garage Toyota de la ville a mis en place ses horaires depuis 2002 et s'en porte très bien.

Si la mairie de Göteborg trouve que la semaine de 6 heures est trop coûteuse, le garage Toyota de la ville a mis en place ses horaires depuis 2002 et s'en porte très bien. - Perter HArmsen- AFP

Les salariés de la ville de Göteborg, qui participent à l'expérimentation de la semaine de 30 heures sont satisfaits de leurs nouveaux horaires et se révèlent être plus productifs. Mais du côté financier, le compte n'y est pas.

Le bonheur n'a -paraît-il- pas de prix. Pour les édiles de Göteborg, la deuxième ville de Suède, il en a un: 2,1 millions d'euros. La municipalité a lancé il y a deux ans une expérimentation sur la mise en place des journées de travail de 6 heures, au lieu de 8 heures. La moitié des effectifs d'une maison de retraite gérée par la commune, soit 80 salariés, sont passés à ces nouveaux horaires, en gardant le même salaire, afin d'évaluer les bénéfices qu'ils en tiraient et d'évaluer le coût de cette mesure.

Du côté des salariés, le bonheur est au rendez-vous. Ils déclarent avoir vu leur santé s'améliorer, notamment parce qu'ils consacrent 60% de leur temps libre en plus à l'exercice physique. Cette amélioration a permis de réduire les arrêts maladie qui sont un véritable fléau dans les établissements publics de la commune. Le nombre de jours d'absence est désormais deux fois inférieur à celui qu'on observe dans les autres services municipaux. L'allègement des horaires a aussi permis d'augmenter la qualité du travail effectué: les pensionnaires de la maison de retraite ont perçu la différence.

17 embauches pour compenser l'allègement des horaires

Mais pour compenser cette réduction du temps de travail, la ville a dû recruter 17 personnes en plus, d'où le coût de la mesure évaluée à 2,1 millions d'euros. Or mis dans la balance, cet investissement ne compense pas les bienfaits tirés de la semaine à 30 heures. La municipalité a donc décidé de ne pas étendre cette mesure à l'ensemble des salariés dont elle a la charge. "Il est beaucoup trop coûteux de généraliser la réduction des heures de travail dans un délai raisonnable" explique Daniel Bernmar, responsable du département des personnes âgées au sein de la municipalité, à Bloomberg.

L'expérimentation menée dans la maison de retraite n'est pas isolée. Des entreprises privées sont elles aussi passées à la journée de 6 heures. L'exemple le plus célèbre, mais aussi le plus ancien: le garage Toyota, implanté à Mölndal, près de Göteborg. Depuis 2002, il fonctionne 12 heures par jour grâce à deux équipes qui effectuent chacune 6 heures. Le système a, pour le coup, fait ses preuves, les salariés faisant peu de pauses et ayant considérablement augmenté leur productivité.

C.C.