BFM Business

Stage commando, canyoning: les bonnes recettes pour souder une équipe

Les entreprises ont parfois recours au team building pour résoudre des situations complexes, comme par exemple quand des gens de différents services ne se parlent pas.

Les entreprises ont parfois recours au team building pour résoudre des situations complexes, comme par exemple quand des gens de différents services ne se parlent pas. - Sheriyates - CC

"Pourquoi des entreprises proposent à leurs salariés de se livrer à une chasse au trésor, de créer un film ou pour les plus sportifs, de faire du canyoning ou de suivre un stage commando? Tout simplement parce que ces heures passées ensemble en dehors du bureau permettent de souder une équipe pour la rendre plus performante."

Pour conclure un séminaire où chacun s'est senti assommé par des montagnes de chiffres et perdu par des objectifs qui le concernent de plus ou moins loin, rien de tel que le team building (littéralement construction d'équipe) pour rebooster les équipes. "Il y a plusieurs années, c'était la grande mode des marches sur la braise. Cet acte de bravoure concernait surtout les forces de vente que l'on voulait dynamiser", explique Guillaume Brochet, qui depuis 24 ans propose aux entreprises d'organiser leurs activités avec sa société Brochet Team building.

Heureusement pour les moins téméraires, le secteur du team building est arrivé à maturité. Les entreprises d'événementiel savent s'adapter à tous les publics et à toutes les demandes des entreprises. La plupart d'entre elles cherchent à renforcer la cohésion de leurs équipes, à faire en sorte que les collaborateurs se connaissent mieux pour être plus performants.

Des activités artistiques... ou plus physiques

Pour cela, les entreprises ont le choix entre des dizaines d'activités ludiques. L'activité cinéma rencontre un certain succès. Le concept: un thème est donné à chaque équipe. Elles ont une heure pour décider du scénario avant de passer au tournage. "Dans cette animation, il faut répartir les rôles, en décidant qui est réalisateur, scénariste, perchiste, acteurs… ce qui pousse chacun à se montrer créatif, à mettre en avant des qualités qu'il n'utilise pas forcement dans son travail et surtout à s'organiser dans un but unique, le tournage", détaille Serge Duquesnoy, directeur général de Team Tonic Services. Des professionnels se chargent du montage et la journée se termine par le visionnage des différentes réalisations ce qui donne lieu à des échanges décontractés entre tous les participants.

Dans la lignée artistique, il y a aussi les activités musicales (atelier de percussion, de chant, doublage de film) mais aussi des activités de sculpture, de création de parfums…

Le tournage d'un film fait partie des activités les plus plébiscitées.
Le tournage d'un film fait partie des activités les plus plébiscitées. © Team Nature

Certaines activités se font en extérieur. Les jeux de piste, les chasses au trésor sont aussi très demandés. On peut aussi demander aux participants de construire leur caisse à savon en vue d'une course ou encore de démonter puis remonter une 2 CV en un temps limité. On l'aura compris, les déclinaisons sont infinies afin que les collaborateurs se découvrent sous un autre jour. Car comme chacun sait, on travaille mieux quand on s'apprécie mutuellement et que l'on connaît les qualités de chacun.

Dénouer des situations tendues

Mais parfois, les entreprises font appel au team building pour des problématiques plus spéciales. "Nous avons beaucoup de demandes pour des problèmes liés à des équipes qui doivent travailler ensemble alors qu'elles sont sur des sites éloignés et qui ne se connaissent pas autrement que par téléphone", reconnait Laurent Geny, fondateur de Team Nature.

Il faut aussi ajouter les entreprises qui fusionnent des antennes, mettent sur pied de nouvelles équipes ou bien veulent mettre fin à des tensions qui gênent la communication entre différents services.

Un stage commando pour ressérer les liens
Un stage commando pour ressérer les liens © Team Tonic Services

Les activités en milieu naturel sont particulièrement efficaces. "Quand les gens se retrouvent à l'extérieur, il y a déjà 50% du travail de fait. Ils sont plus ouverts sur l'environnement et sur leurs collègues", souligne Laurent Geny.

Le fait d'enfiler une combinaison de plongée pour du canyoning ou un uniforme militaire pour faire le parcours du combattant contribue aussi à casser les codes. Il n'y a plus de costume cravate, plus de hiérarchie: "Je mets un point d'honneur à appeler chaque participant par son prénom", précise Serge Duquesnoy de Team Tonic Services. Et quand il s'agit de désigner un chef d'équipe, ce n'est jamais le manager qui est choisi, mais un autre salarié qui n'a pas forcement de rôle managérial.

Ces aventures permettent de souder des liens qui vont parfois au-delà des espérances. "Un groupe bancaire est venu en raison d'un souci avec ses contrôleurs de gestion. Certains faisaient tout pour ne pas se croiser. Au retour du séminaire, les barrières étaient tombées, les gens mangeaient même le midi ensemble", cite en exemple Serge Duquesnoy.

Dans le canyoning il n'y a plus de marqueur de hiérarchie, tout le monde est en combinaison d eplongée.
Dans le canyoning il n'y a plus de marqueur de hiérarchie, tout le monde est en combinaison d eplongée. © Team Nature
Coralie Cathelinais