BFM Business

Méditer, c'est aussi utile pour les managers et les dirigeants

La méditation peut permettre de travailler sa prise de décision.

La méditation peut permettre de travailler sa prise de décision. - Suc- CC

"Cette pratique de lâcher prise n'est pas réservée aux moines bouddhistes ou aux nostalgiques des années hippies. La méditation permet aussi de gagner en efficacité professionnelle, en développant par exemple sa concentration, son leadership ou en facilitant la prise de décision."

À l’heure de la recherche de la rentabilité maximum, prendre du temps pour soi pour se livrer à la méditation n’est pas forcément une idée qui vient à l’esprit des managers et des chefs d’entreprise. Pourtant, ils auraient tout à y gagner affirme Sébastien Henry, coach en entreprise. Avec Benjamin Blasco, il vient d’enrichir l’application dédiée à la méditation Petit Bambou d’un programme conçu pour les entreprises. “L’enjeu va au-delà de la gestion du stress. La méditation est un chemin bien plus qu’un outil. Par exemple, ce n’est pas avec cela qu’on va résoudre un problème avec un chef”, explique Sébastien Henry. Même si des problèmes relationnels ou des tensions récurrentes avec une équipe peuvent servir de déclencheur pour se lancer dans cette pratique.

Concrètement, le programme Petit Bambou est commercialisé 59 euros par an pour avoir accès à un catalogue de 210 séances. Il donne aussi accès aux 22 séances spéciales entreprises. D'une durée 10 minutes chacune, il est donc facile de caser dans son emploi du temps, même très chargé. “Les dirigeants me disent qu’ils ont l’impression d’être sur un tapis roulant qui avance sans cesse ou d’enchaîner les marathons. La méditation permet de se recentrer”, explique Sébastien Henry.

-
- © -

Laisser place à l'intuition

Les séances tournent autour de 3 thématiques: la connaissance de soi, la prise de décision juste, et l’ouverture aux autres. “Il ne s’agit pas de renoncer à l’analytique, mais de proposer aux managers d’être à l’écoute des signaux intuitifs”, précise Sébastien Henry. Les chefs d’entreprise sont en effet habitués à peser le pour et le contre avant de prendre une décision. Dans le cadre de la méditation, il s’agit de se caler sur l’instant présent, avec des exercices de respiration, pour laisser la place à la petite voix intérieure qu'ils n’ont jamais l’occasion d’écouter.

Naturellement, les bénéfices de la médiation ne sont pas réservés aux personnes ayant des postes d’encadrement, mais à tous les collaborateurs. Cela permet de créer un climat de bienveillance dans les équipes, de renforcer des liens, d’améliorer la qualité de vie au travail.

Les DRH peuvent aussi l’adopter dans le cadre de la lutte contre les risques psychosociaux. De grandes entreprises comme Maif, Paypal ou encore Sodexo ont mis en place des séances de méditation pour leurs collaborateurs. Ceux-ci doivent toujours être volontaires pour tirer un bénéfice de la méditation, sinon elle s'avère sans effet. D'ailleurs environ un tiers des personnes ne sont pas réceptives à cette introspection intérieure.

Coralie Cathelinais