BFM Business

L'été, le moment idéal pour les candidatures spontanées

Tous les recruteurs ne sont pas partis en vacances, il ne faut donc pas cesser d'envoyer vos candidatures sous prétexte que c'est l'été.

Tous les recruteurs ne sont pas partis en vacances, il ne faut donc pas cesser d'envoyer vos candidatures sous prétexte que c'est l'été. - Unplash- CC

Les bureaux ont commencé à se clairsemer, le téléphone sonne moins… aucun doute, l'activité a pris son rythme estival. Pour ceux qui cherchent un job, hors de question de faire une pause. C'est le moment idéal pour taper dans l'œil d'un recruteur.

Même si le temps ne l'indique pas, le calendrier est formel: nous sommes au mois de juillet, c'est le début de la trêve estivale dans les entreprises. Pour certains, le ralentissement de l'activité peut être l'occasion de faire un peu de rangement dans ses dossiers, de passer plus de temps avec ses collaborateurs afin de resserrer les liens. Pour ceux qui souhaitent donner un nouvel élan à leur carrière, ce n'est surtout pas le moment de lever le pied. Déjà, parce qu'il peut être judicieux de mettre à profit ces journées moins chargées pour refaire votre CV, rendre plus attrayant votre profil LinkedIn et prendre le temps nécessaire pour peaufiner chaque lettre de motivation.

Ces efforts ne seront pas vains. Car contrairement aux idées reçues, les mois d'été ne sont pas les plus plats en termes de recrutement. Les entreprises anticipent la reprise d'activité de la rentrée: s'il faut lancer de nouveaux projets en septembre, il faut dès maintenant lancer les processus de recrutement qui peuvent être longs. De plus, certaines sociétés missionnent dès à présent les cabinets de recrutement pour qu'ils leur fournissent une liste de candidats que le chef d'entreprise examinera à son retour de vacances.

Une concurrence moindre

Autre avantage de la période estivale: les recruteurs ont eux aussi plus de temps à consacrer au courrier qu'ils reçoivent. Les candidatures spontanées restent un mode de recrutement très porteur: 63% des entreprises les consultent quand elles ont un poste à pourvoir, selon l'Apec. Soumis à moins de pression, ces chargés de recrutement auront aussi l'esprit plus ouvert pour examiner les profils plus atypiques. Ils sont aussi plus facilement joignables par téléphone, une opportunité à saisir pour établir un premier contact et décrocher un premier rendez-vous.

Et c'est aussi un bon moyen de prouver votre motivation et votre capacité de travail en ne vous laissant pas gagner comme beaucoup d'autres par l'indolence de l'été. Car c'est un autre avantage: la concurrence est moins rude, il est donc plus facile de taper dans l'œil du recruteur. Et quand vos collègues, de retour de vacances, vous nargueront avec leur bronzage, vous pourrez répliquer en leur annonçant que vous avez décroché le poste de vos rêves!

C.C.