BFM Business

Gérer ses emails, un boulot à plein temps?

Un salarié reçoit en moyenne un email toutes les 10 minutes, selon une étude McKinsey. Il doit donc en lire 72 par jour. Et plus vous montez dans la hiérarchie, plus votre activité se résume à envoyer et lire des courriers électroniques.

Le salarié moyen passe quasiment 30% de ses journées à gérer sa boîte mail, soit 650 heures par an. Il faut dire qu'un nouveau courrier arrive toutes les 10 minutes dans sa boîte mail, selon une étude McKinsey Global Institute, soit 72 mails par journée de travail. Sur la même période, ce salarié va envoyer, lui, 33 mails.

Si vous invitez un collègue à faire une pause ou bien à déjeuner et qu'il vous répond: "Je ne peux pas, il faut que j'envoie des emails", n'en déduisez donc pas qu'il cherche à vous éviter.

Il y a quelques chose d'étrange dans la vie de bureau du XXIe siècle : plus vous montez dans la hiérarchie, plus votre activité se résume à envoyer des e-mails. Parfois il faut valider le lancement d'un projet, parfois il s'agit de faire un courrier pour informer un service ou juste de confirmer votre présence à une réunion. Enfin, il y a aussi les mails où vous êtes en copie, juste pour information. Une manière pour l'expéditeur de se dédouaner. Si vous n'étiez pas d'accord vous n'aviez qu'à lire vos mails.

L.C avec C.C.