BFM Business

Valls:"le chômage baissera!"

Le Premier ministre a affirmé sur BFMTV ce mercredi 6 janvier que la lutte contre le chômage donnera "des résultats" cette année. Il a jugé que le gouvernement doit s'efforcer d'agir contre le chômage de longue durée et former ainsi les personnes sans qualification.

En cette nouvelle année 2016, Manuel Valls l'affirme: il souhaite désormais "se concentrer sur l'essentiel" et "éviter les querelles inutiles". 

Et, outre la lutte contre le terrorisme, l'une des priorités de l'exécutif est la lutte contre le chômage, alors que François Hollande avait déclaré le 31 décembre dernier "l'état d'urgence" contre ce fléau.

Le Premier ministre a d'abord souligné que "nous avons retrouvé notre croissance, avec 1,1% en 2015 et une perspective de 1,5% prévue pour 2016".

Si Manuel Valls a reconnu que ces bons chiffres ont pu être dus "à un certain nombre d'éléments extérieurs (euro faible, baisse des cours du pétrole)", il a néanmoins souligné qu'ils sont aussi "liés à ce que nous avons engagé: le soutien aux entreprises, la baisse du coût du travail, les 40 milliards que nous avons mobilisés pour les sociétés. 38.000 emplois ont été créés en un an".

Mais "c'est insuffisant", a-t-il reconnu, soulignant qu'il faut "toujours des mesures d'urgence", à condition que celles-ci soit cohérentes avec ce qui a déjà été décrété. 

"Nous aurons des résultats"

Interrogé sur un éventuel retournement de la courbe du chômage, il ne s'est pas risqué à une véritable prévision. "2016 doit être l'année qui poursuit le travail que nous menons contre le chômage", répond-il, ajoutant néanmoins penser que "nous aurons, en effet ,des résultats".

À la question "si le chômage ne baisse pas, François Hollande ne sera pas candidat (à la présidentielle de 2017, ndlr)?", le Premier ministre a assuré que "le chômage baissera!". "Nous en parlons souvent avec le président de la République", a-t-il ajouté.

Auparavant, Manuel Valls avait dressé un constat. Pour lutter efficacement contre le chômage, il a constaté que l'exécutif doit résoudre un problème: "le chômage de longue durée notamment de ceux qui ne sont pas qualifiés,qui ont un niveau moins élevé que le Bac ou le CAP et qui ne trouvent pas aujourd'hui un emploi".

Il a rappelé que des mesures seraient annoncées le 18 janvier prochain devant le conseil économique et social par la ministre du Travail Myriam El Kohmri. Cette dernière a justement reçu ce mercredi un rapport pour élaborer au mieux ces prochaines mesures. 

Manuel Valls a également dit compter sur la mobilisation des partenaires sociaux et des présidents de région pour arriver à endiguer le chômage.

J.M.