BFM Business

Une hausse de 1% du Smic en janvier?

Il s'agirait de la plus forte hausse depuis 2014

Il s'agirait de la plus forte hausse depuis 2014 - Philippe Huguen - AFP

En l'absence fort probable de coup de pouce de François Hollande, le salaire minimum devrait suivre automatiquement la formule de calcul et augmenter de 0,95% au 1er janvier, selon Les Échos.

Ce serait la plus forte hausse depuis deux ans. Le 1er janvier prochain, le salaire minimum sera revalorisé, selon une formule assez complexe, prenant en compte l'inflation calculée pour les 20% des Français les moins aisés et augmentée de la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés.

Selon les Échos, le chiffre final serait ainsi de 0,95% à raison de 0,5% pour l'inflation et de 0,45% pour le second facteur. Ce qui ferait passer son montant à 1480,55 euros par mois. Si cette hausse venait à être confirmée, elle serait alors plus élevée qu'en 2016 (+0,6%) et 2015 (+0,8%) mais moins qu'en 2014 (+1,1%).

Pas de coup de pouce en vue

Certes, l'exécutif a la possibilité de déroger à cette revalorisation automatique, en allant plus loin et en donnant un "coup de pouce". Mais François Hollande n'y a plus eu recours depuis le mois de juillet 2012 (et encore il s'agissait d'une "avance" sur le mois de janvier 2013).

Et cette année encore, les signes semblent plaider en faveur d'une inaction. Fin novembre, le comité d'experts chargé de conseiller l'exécutif sur le sujet avait recommandé de ne pas faire de coup de pouce. De plus, selon le Figaro, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a indiqué aux organisations syndicales que lui-même n'était pas favorable à la mesure.

La décision sera tranchée par François Hollande et devrait être annoncée le 19 décembre prochain.

J.M. avec AFP