BFM Business

Une française en tête des sociétés européennes où il fait bon travailler

Parmi les 25 premières entreprises européennes où il est fait bon travailler, seules deux sont françaises.

Parmi les 25 premières entreprises européennes où il est fait bon travailler, seules deux sont françaises. - Loic Venance-AFP

La société française Davidson Consulting est en tête du palmarès européen 2015 de l'institut Great place to work. Toutes ses suivantes sont originaires d'Europe du Nord.

Une heureuse exception française s'est à nouveau hissée en tête du palmarès 2015 des entreprises où il fait bon travailler en Europe.

Pour la deuxième année consécutive, Davidson Consulting occupe la première place du podium des entreprises européenne de plus de 500 salariés. Ce classement est établi chaque année par l'institut indépendant Great Place To Work, qui analyse le bien-être au travail.

Ce palmarès peut-être contesté dans la mesure où il repose uniquement sur les affirmations des entreprises ayant souhaité comparer leur politique de ressources humaines à celles des autres candidats. Mais il a le mérite de faire émerger les bonnes pratiques.

Le lauréat 2015, Davidson Consulting, est une société française de conseil en management et en technologie. Elle se distingue par la multiplication d'initiatives originales, incluant le financement d'un logis rénové pour loger les jeunes salariés qui éprouvent des difficultés à trouver un appartement en région parisienne. Elle permet aussi à ses salariés d'organiser avec leurs collègues des sorties autour de passions communes comme la plongée ou le parachutisme. Ces sorties sont financées par la société !

Les sociétés du secteur technologique sont en bonne place

Le fait qu'une entreprise française domine le classement pourrait donner lieu à des interprétations trompeuses. Car la France est loin de sortir du lot. Dans le palmarès européen, on ne retrouve qu'une autre entreprise française (Kronenbourg)... à la 25e place. En fait, les entreprises les plus distinguées sont majoritairement issus d'Europe du Nord (Belgique, Royaume-Uni, Danemark, Allemagne).

Elles sont aussi souvent issues du secteur des technologies de l'information (informatique, conseil technologique, télécommunications) comme la filiale suédoise de l'opérateur mobile Three ou Axis, le fabricant de caméras vidéos. .

Deux autres classements séparés traitent des firmes multinationales présentes en Europe et des PME (moins de 500 salariés)

L'institut Great Place to Work dispose de bureau en France depuis 2002, un an après la création de l'institut Europe, qui s’était vu confier la mission d’établir le palmarès des 100 Best Workplaces Europe par la Commission
européenne.

Frédéric Bergé