BFM Business

Trou de la Sécu : les Premiers ministres qui l'ont creusé et ceux qui l'ont réduit

Michel Rocard quitte Matigon en 1991 en laissant un déficit de 2,6 milliards (en euros constants). La croissance a dopé les rentrées de cotisation.

Michel Rocard quitte Matigon en 1991 en laissant un déficit de 2,6 milliards (en euros constants). La croissance a dopé les rentrées de cotisation. - -

Le gouvernement qui présente lundi 1er octobre son projet de financement de la sécurité sociale espère ramener le déficit à 11 milliards d'euros en 2013. Depuis vingt ans, aucun Premier ministre n'a réussi à combler le trou de la sécurité sociale.

Double "bonne nouvelle" : le déficit 2012 de la sécurité sociale ne serait que de 13,1 milliards au lieu des 14,7 milliards prévus. Quant à celui de 2013, il devrait être ramené à 11,4 milliards, grâce il est vrai à près de cinq milliards d'euros de recettes supplémentaires et 2,4 milliards d'économies.

C'est ce que doit annoncer ce lundi Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, en présentant le projet de loi de finances de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013.

Comme ses prédécesseurs, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault tente de colmater le trou de la sécu. Mais depuis vingt ans, aucun premier ministre n'a réussi véritablement à le faire. Sur ce dossier, la meilleure a été Edith Cresson, le moins efficace, François Fillon. Voici en photos, les performances de chacun.

Patrick Coquidé