BFM Business

Travail du dimanche: les salariés appellent à manifester mercredi

Les salariés de Castorama et Leroy Merlin vont manifester

Les salariés de Castorama et Leroy Merlin vont manifester - -

Castorama et Leroy Merlin ont l'obligation de fermer les portes de 15 magasins en Ile-de-France le dimanche. Leurs salariés vont manifestent contre cette décision ce mercredi 2 octobre.

L'interdiction de travailler le dimanche déplait. Les employés des magasins de bricolage d'Ile-de-France, qui réclament le droit de travailler ce jour là, vont manifester ce mercredi 2 octobre pour exiger des mesures rapides. Le gouvernement, de son coté, n'envisage des décisions qu'à la fin 2013.

Un rapport attendu fin novembre a été confié à l'ancien PDG de La Poste Jean-Paul Bailly pour examiner les faiblesses du dispositif actuel, éclairer les enjeux de l'ouverture de certains commerces le dimanche et faire des propositions au gouvernement.

Mais le collectif des Bricoleurs du dimanche, qui rassemble des salariés de Leroy Merlin et de Castorama, espère réunir entre 300 et 500 manifestants à proximité de Matignon pour dénoncer, disent-ils, l'urgence de la situation. "Si rien n'est fait, on va laisser des salariés, des étudiants en situation de précarité", a déclaré à Reuters un porte-parole du collectif. Il demande une réponse du gouvernement sans attendre la remise du rapport.

Dérogations possibles

"Aujourd'hui, la seule réponse à cette urgence c'est de faire passer un décret qui rajoute un seul mot dans la loi : bricolage", ajoute-t-il, soulignant qu'une augmentation du nombre d'autorisations ne serait pas une solution pérenne car ces dernières peuvent faire l'objet de recours.

Selon le code du travail français, le repos hebdomadaire d'un employé doit être de 24 heures consécutives et est accordé "dans l'intérêt des salariés" le dimanche.

Des dérogations sont toutefois prévues pour certains types de commerces comme la restauration, les musées, les entreprises de presse ou l'ameublement et, depuis 2009, dans les communes touristiques et les agglomérations de Paris, Lille et Marseille.

La question du travail dominical a été relancée par la décision des enseignes de bricolage Castorama et Leroy Merlin d'ouvrir leurs portes le dimanche en Ile-de-France malgré une décision de justice le leur interdisant. Jean-Claude Bourrelier, président de Bricorama, a déclaré sur BFM Business ce mardi 1er octobre, qu'il ne savait pas s'il allait demandé des astreinte". 

Le tribunal de commerce de Bobigny a en effet assorti sa décision de fermeture dominicale des enseignes Castorama et Leroy Merlin d'une amende de 120.000 euros d'amende par magasin et par dimanche, en cas de non respect du jugement.

Diane Lacaze avec Reuters