BFM Business

Travail du dimanche: qui fait quoi en Europe ?

Malgré la décision de la justice, Castorama a décidé d'ouvrir le dimanche ses magasins en Ile-de-France.

Malgré la décision de la justice, Castorama a décidé d'ouvrir le dimanche ses magasins en Ile-de-France. - -

Jean-Marc Ayrault a annoncé, ce 30 septembre, le lancement d'une mission sur le travail dominical après la fronde initiée par Leroy Merlin et Castorama. Tour d'horizon des pratiques en Europe.

Dimanche 29 septembre, quatorze magasins Leroy Merlin et Castorama ont bravé la justice en ouvrant leurs portes en Ile-de-France. Une décision qui a relancé le débat sur le travail dominical, au point de pousser le gouvernement à organiser en toute hâte une concertation sur le sujet, ce lundi 30 septembre. Mais à son issue, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault n'a annoncé que le lancement d'une mission confiée à Jean-Paul Bailly, ancien président de la Poste.

Car si en France, la loi de 2009 réaffirme le principe du repos dominical, elle laisse la porte ouverte à de nombreuses dérogations, en fonction des secteurs d'activités et des zones d'implantations.

En Europe, beaucoup de nos voisins ont franchi le pas en autorisant le travail le dimanche, mais en laissant bien souvent un droit de regard aux autorités locales pour éviter les dérives. Revue de détail

> Ainsi, au Royaume-Uni, les commerçants ont le droit d'ouvrir le dimanche depuis 1994, mais ont plus ou moins de libertés selon leur surface de vente. Ainsi, les magasins de moins de 280 m2 peuvent ouvrir autant de jour qu'ils le souhaitent et sans contraintes d'horaires. En revanche, les boutiques de plus de 280 m2 doivent se limiter à ouvrir leurs portes 6 heures le dimanche.

> En Allemagne, la situation est au moins aussi complexe qu'en France, car ce sont les Länder qui fixent les règles. En général, les librairies, boulangeries, fleuristes, les commerces de produits agricoles ou laitiers ont le droit d'ouvrir le dimanche. Les autres secteurs d'activités doivent se contenter de 4 à 8 autorisations annuelles et baisser leur rideau avant 18 heures.

> Au Portugal : le repos dominical n'existe pas puisque les commerces ont toute liberté d'ouvrir, y compris les grandes surfaces. Elles ont aussi la possibilité d'ouvrir les jours fériés. Cependant, les mairies ont leur mot à dire : elles peuvent demander aux commerçants d'élargir ou de réduire leurs horaires d'ouverture.

> En Italie : la question du travail dominical a été réglée par une loi de janvier 2012, mise en place par le gouvernement Monti. Les commerçants ouvrent à leur guise, mais les autorités locales peuvent imposer des restrictions.

C.C.