BFM Business

Total encaisse 14 milliards... mais supprime 555 postes

-

- - -

Les activités de raffinage et de prétrochimie en France du groupe pétrolier Total seront réorganisées à l'horizon 2012. 555 postes seraient supprimés.

Peut-on supprimer des postes lorsqu'on dégage des milliards de bénéfices ? Votre avis sur cette info dans le forum ci-dessous

Total annonce la suppression de 555 postes dans ses activités de pétrochimie et de raffinage en France où le groupe pétrolier réduira d'un quart les capacités de sa raffinerie de Gonfreville, en Normandie. Le tout sans licenciement sec, par le biais de reclassements internes, de départs en retraite et en préretraite. Cette annonce, qui intervient après la publication par le groupe pétrolier d'un bénéfice de près de 14 milliards d'euros en 2008, a immédiatement entrainé des protestations du gouvernement et de l'opposition.

Wauquiez : « Je trouve ça scandaleux »

Première réaction, celle du secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez. Il reproche à Total un manque d'effort flagrant pour sauvegarder l'emploi sur ces sites : « En cette période de crise, beaucoup d'entreprises sont dans des situations dures, ne font plus de bénéfices, ont des chiffres d'affaires dégradés et font pour autant tous les efforts possibles pour garder leurs salariés, notamment dans les PME », a déclaré à la presse

La rédaction