BFM Business

Thibault Lanxade candidat à la présidence du Medef

Thibault Lanxade, le PDG d'Aqoba, est candidat à la présidence du Medef.

Thibault Lanxade, le PDG d'Aqoba, est candidat à la présidence du Medef. - -

Invité de BFM Business, mercredi 6 février, le PDG d'Aqoba a confirmé son intention de succéder à Laurence Parisot à la tête de l'organisation patronale.

Il s’était déjà lancé en 2010, avant de battre en retraite. Invité de Good Morning business, mercredi 6 février, Thibault Lanxade s’est officiellement déclaré candidat à la présidence du Medef.

Le PDG d’Aqoba, 42 ans, rejoint ainsi la liste des potentiels successeurs de Laurence Parisot, qui comprend notamment Pierre Gattaz, le PDG de Radiall et Jean-Claude Volot. Quant à Laurence Parisot elle-même, elle envisagerait de rempiler pour un troisième mandat.

"Je crois que le Medef doit redevenir la maison des entrepreneurs. Aujourd’hui, on a un Medef qui, au bilan de Laurence Parisot, a des actifs qui sont importants, comme la rupture conventionnelle, comme l’accord sur l’emploi qui a été trouvé, mais, depuis un certain temps, on a délaissé cette question."

Entrepreneuriat : les organisations patronales oubliées?

Le dirigeant a d’ailleurs tenu à mettre l’accent sur le tissu entrepreneurial français: "Concernant les assises des entrepreneurs, qui vont s’ouvrir prochainement sous la direction du ministre, je me dis qu’il y a un truc qui cloche. On va réunir des gens qualifiés pour parler de l’entreprenariat, c’est très bien, mais où sont les organisations professionnelles ?

Et d'ajouter : "On vient de faire un accord extrêmement important sur l’emploi, avec les syndicats et le patronat. Sur cette question fondamentale de l’entrprenariat, j’aurais aimé des assises avec Croissance Plus, la CGPME, le Medef, l’UPA, pour parler de la condition des entrepreneurs. Le concept d’entrepreneur est extrêmement large. Mais dans ce débat, on un peu fait l’impasse sur les organisations patronales."

BFMbusiness.com