BFM Business

Thales signe un contrat de génération avec 2.000 embauches à la clef

Thales compte préparer l'avenir en signant ce contrat de génération.

Thales compte préparer l'avenir en signant ce contrat de génération. - -

Le groupe de défense a annoncé, ce mardi 23 juillet, avoir signé un contrat de génération qui débouchera sur l'embauche de 2000 jeunes de moins de 30 ans en CDI d'ici à 2016. Selon Jean-Bernard Lévy, PDG de Thales, il s'agit de "préparer l'avenir".

Thalès utilise un des "outils" de la fameuse boîte de François Hollande.En présence du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le groupe a signé, ce mardi 23 juillet la signature d'un contrat de génération qui va permettre l'embauche en CDI de pas moins de 2.000 jeunes âgés de moins de 30 ans, d'ici à 2016. "Au moins 30% de ces recrutements porteront sur des jeunes âgés de moins de 26 ans", précise le groupe dans un communiqué.

Outre ces embauches, l'accord prévoit notamment un maintien de la part des recrutements des plus de 55 ans à 2% du total des embauches et une augmentation du taux d'emploi des plus de 57 ans pour le porter à 15% des effectifs d'ici 2016.

Pour Jean-Bernard Lévy, PDG de Thales, ce contrat "permet à Thales, qui évolue sur des cycles longs, de mieux préparer l'avenir". "Il s’agit de recruter et de former dès aujourd’hui la génération appelée à prendre en charge les grands produits du futur tout en favorisant la transmission des savoirs et des compétences acquis par nos collaborateurs les plus expérimentés", a-t-il ajouté.

Jean-Yves le Drian a lui affirmé que cet accord "représente une démarche significative" et qu'il sera "aux côtés des entreprises qui s'engagent dans le Contrat de génération".

Un des premiers accords d'ampleur pour le contrat de génération

Cet accord est l'un des premiers d'une telle ampleur depuis la mise en place de ce dispositif. L'Etat, qui est par ailleurs le premier actionnaire de Thales avec 27% du capital, mise dessus pour inverser la courbe du chômage avant la fin de 2013.

Le contrat de génération est une mesure d’aide à l’emploi visant à encourager l’embauche des jeunes et à garantir l’emploi des seniors, qui a été mise en place le 18 mars dernier. Elle prévoit une aide financière versée par l'Etat sous la forme d'un allègement de charges de 2000 euros. Cette aide financière est toutefois réservée aux entreprises de moins de 300 employés.

Pour les groupes qui dépassent ce niveau d'effectif, ce type d'accord doit être négocié avant le 30 septembre sous peine de pénalité financière. Ce qui est le cas de Thales qui emploie 68.000 salariés dont la moitié en France.

Julien Marion avec AFP